Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

A.C.T.U.E.L.

Transcriptions actualisantes

 

Pasteur Roger Parmentier

 

 

8 septembre 2001

Travail préparatoire

Il s'agit d'abord de synthétiser les apports des lectures critiques et de quelques travaux théologiques contemporains souvent inaccessibles aux lecteurs non spécialisés. C'est dire que non seulement la méthode ne s'oppose pas aux lectures critiques analytiques (historico-critique, structurale, matérialiste, psychanalytique, sociologique) mais qu'elle a l'espoir de regrouper quelques unes de leurs observations et conclusions.
On peut donc parler d'une méthode de synthèse, nécessairement articulée sur les apports des méthodes d'analyse.

C'est dire aussi qu'un long travail préparatoire est indispensable, mais aussi que la volonté de ce travail préparatoire aboutisse à une parole et non à un mutisme ; et plus précisément que le regard sur le texte ne soit pas celui d'un entomologiste, mais le regard d'hommes qui cherchent à comprendre quel combat a été livré ; d'hommes aussi qui se croient appelés à poursuivre ce combat.

 

Hommes d'aujourd'hui

En second lieu, il s'agit d'un essai déterminé de transculturation ou d'aculturation : tenter d'acclimater dans l'une ou l'autre des cultures d'aujourd'hui ce qui a été vécu, pensé, exprimé dans une culture tout autre (ou dans plusieurs). Il faudrait pour bien faire être pleinement homme du passé et pleinement homme d'aujourd'hui. C'est pourquoi il semble indispensable que de telles recherches soient poursuivies dans des groupes où les compétences et les capacités de chacun soient complémentaires.

Et puisqu'il faut être hommes d'aujourd'hui, je crois utile que les théologiens soient immergés dans le monde du travail, le monde syndical, le monde scientifique, le monde politique, les diverses sensibilités et cultures d'aujourd'hui.

Bien entendu, il faudra qu'autant plus se défendre contre toute lecture étroitement partisane ; mais en se souvenant que toute lecture est partisane, même et surtout celle qui s'en défend.

 

Re-création du texte biblique

Il s'agit en troisième lieu d'une réécriture du texte biblique, ce qui est une démarche insolite. On préfère habituellement les commentaires en marge, l'interprétation ou la prédication parfois la paraphrase, toutes démarches jugées plus respectueuses du texte biblique.
Ici il est cherché la re-création du texte (généralement la recréation de tout un livre de la Bible) ou la création d'un nouveau texte prenant en compte l'inspiration originelle (dans la mesure où l'on a pu s'en approcher).

Le résultat ne sera jamais donné comme « parole d'Évangile » (ce que font pourtant bien des prédicateurs)

La transcription est doublement dépendante du texte originel : d'une part parce qu'elle vise à le servir (ou celui qu'il l'a inspiré) et d'autre part, parce qu'elle y renvoie : il est réjouissant de constater que le lecteur des transcriptions, estimé « croyant » ou « non-croyant » se précipite sur le texte originel pour voir d'où proviennent ces textes fous.

J'ai découvert avec surprise combien la nécessité de la réécriture rendait proche du rédacteur initial et permettait sans doute de mieux le rejoindre dans ses préoccupations fondamentales que par une simple lecture.

 

Analogies ou correspondances

En quatrième lieu, il s'agit d'un travail de recherche d'analogies ou de correspondances. Il faut trouver d'abord, en effet, « l'analogie directrice » d'un livre biblique, celle à laquelle viendront se subordonner toutes les autres analogies particulières. Cette recherche peut durer des années. Et être un jour donnée comme une illumination.
Par exemple, pour Jonas, je cherchais depuis longtemps l'analogie directrice et c'est une information à la radio qui m'a mis sur la piste : l'annonce de la découverte dans les ruines du tremblement de terre de Bucarest d'un jeune homme encore vivant sept jours après. J'ai su ce jour-là qu'il deviendrait Jonas.

Ce n'est pas pourtant par hasard si le principe de l'analogie joue un si grand rôle dans ce travail. On se souvient de la place centrale que lui donnent bien des théologies depuis des siècles. Ils 'agit certainement pour l'Évangile d'un mode d'expression privilégié.

 

Parole prophétique

Elle recherche une parole prophétique pour notre temps, fondée sur la conviction qu'à cet égard la parole de Jésus est des prophètes est indépassable, mais qu'il convient d'en discerner toutes les virtualités, toutes les nécessités d'actualisation.
Nous sommes-là devant un paradoxe évident : personne ne dispose de la parole prophétique et, en même temps, les communautés chrétiennes n'ont pas d'autre « cahier des charges » que la recherche du discernement et de l'écoute de cette parole à l'oeuvre, et sa proclamation.

La parole prophétique est d'autant plus nécessaire aujourd'hui que les Églises paraissent refuser systématiquement sa dimension contestataire et sa dimension utopique.

 

Évangélisation et catéchèse

C'est pourquoi les transcriptions actualisantes sont une tentative pour prêcher l'Évangile en dehors des murs des Églises.
D'abord par ce que c'est à cela que l'Évangile est destiné.
Ensuite parce que dans les Églises on ne supporterait pas le quart des interpellations critiques contenues dans les transcriptions.
Et enfin parce que la recherche d'une parole vraie d'évangélisation (et pas seulement une activité d'avant-garde) semble le cadet des soucis de beaucoup y compris de quelques « préposés à l'évangélisation ».

Encore trois visées

.

  Un effort de catéchèse d'adultes : si complexe que soit l'entreprise (et parfois hélas, aussi, les textes auxquels ont aboutit), l'actualisation n'en vise pas moins à rendre accessible aux contemporains des textes parfois ardus. En se gardant en même temps d'imaginer qu'il suffit qu'un texte soit clair pour être accepté. Il en est parfois d'autant plus insupportable.

.

La recherche d'un autre langage de la foi
qui emprunterait beaucoup aux divers langages d'aujourd'hui.

.

La nécessité de multiplier les transcriptions
actualisantes d'un même texte.

.

Cette entreprise rejoint des efforts tentés en bien des lieux, par exemple les « Cotton Patch Version » et l'actualisation des Petits prophètes par le mennonite Peter Edinger ; les Psaumes de la Savane au Bénin ; les ouvrages d'Ernesto Cardenal au Nicaragua ; bien d'autres aussi en France.

On lira avec intérêt
« l'actualisation du Nouveau Testament » de Marcel Dumais, éd. Cerf, 1981.
« Une Bible agraire pour un monde industriel » de Rohrbaugh, éd. Cerf, 1981, préface de J-P. Bagot.

.

 

Voir des Textes « actualisés »

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.