Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

Joyeuse espérance!

 

 

Julian Mellado Hernandez

pasteur à Madrid

 

10 décembre 2011

Nous savons bien que les récits sur la naissance de Jésus dans les évangiles de Matthieu et de Luc, ne nous donnent pas des données historique sur cet événement. Ce sont des documents théologiques qui veulent nous transmettre un message de foi, et non des informations. Pourtant, ces récits continuent à parler à nos esprits. Il faut les comprendre d´une manière symbolique, métaphorique même.

La naissance de l'Enfant de Dieu, représente l'incarnation de l'Espérance parmi les hommes. Et l'évangile annonce : « On lui donnera le nom d´Emmanuel, ce qui traduit: Dieu est avec nous » (Mt 1,23). L´union du divin et de l'humain. Les hommes sont destinés à ne plus être seuls dans un monde térrifiant. L'homme et Dieu marchent ensemble, l'un avec l´autre, unis dans l'amour. Car l'espérence du monde est cet amour, cette compassion que Jésus nous a montré. Une Incarnation qui se produit dans chaque femme et chaque homme vivant dans la simplicité et la solidarité.

Quand les hommes vivent dans la compassion, le divin survient. Dieu est toujours avec eux.
Mais cette espérance est menacée par les Hérode de tous les temps. Il faut protéger l'espérance de ses assassins. Ils se sentent défiés en leur pouvoir. Dans un monde oú les enfants meurent de faim, oú les innocents soufrent de l'injustice, oú des petites filles sont vendues comme esclaves sexuelles, oú beaucoup de jeunes périssent à cause de la drogue, oú les guerres pour l'intérêt des puissants mênent à la mort des milliers de personnes... l'appel de Noël doit toujours être écouté .L'espérance d'un monde meilleur ne peut pas mourir.

Emmanuel est le nom d'un défi. Le défi de Jésus, l'Homme, qui nous a enseigné que Noël a lieu tous les jours de l'année : grand projet d'une humanité libre, « Royaume de Dieu » dont parlait le Christ. Soyons nous aussi cet « Emmanuel », ce Dieu avec tous, soyons la providence de Dieu envers ce qui souffrent.
Tant qu´il y aura des hommes et des femmes qui suivent Jésus, ou la compassion, nous pourrons dire : rien n'est perdu. Quand nous sommes seuls, tristes, sans issue, ou quand c'est la peur qui nous envahit, la détresse... nous pouvons relire le petit récit de Matthieu, et alors, toujours, quelque chose arrive. Nous avons l'impression que nous ne sommes pas seuls, une force monte en notre cœur, la vie surgit encore une fois, on ne baisse pas les bras.
C'est pour cela qu'à Noël, je souhaite à tous :

Joyeuse Esperance !

 

Vos commentaires et réactions
Retour à "textes espagnols en français"

 

adrid  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.