Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 

 

Le vieil homme,

Alzheimer et Dieu

 

 

Julian Mellado Hernandez

pasteur à Madrid



 
27 août 2011

 
Il y a quelques mois j´ai lu sur un site, une histoire qui donne à penser. Je voudrais bien la partager avec vous :
 
« Un jour un octogénaire arriva à un hôpital dans une grande ville. Il avait un rendez-vous avec le médecin à cause de problèmes de dos. Quand il arriva à la salle d´attente, une infirmière s´aperçut qu´il ne faisait que regarder sa montre. Il avait l’air pressé. Quand le médecin parla avec lui , il lui demanda :
- Vous êtes engoissé ? je vous vois très nerveux.
Le vieillard répondit:
- J´ai un rendez-vous avec ma femme, dans 20 minutes. Et je ne peux pas arriver en retard.
- Ah bon ! C´est normal, vous savez que les femmes n´aiment pas que nous les fassions attendre. Vous ne voulez pas de problèmes. Ne vous inquiétez pas, c’est bientôt fini.
- Mais non, vous ne comprenez pas. Ma femme ne me reconnait plus. Elle a même oublié mon nom. Elle a la maladie d’Alzheimer.
- Eh bien, il n´y a pas à se faire de  soucis. Si vous arrivez en retard, elle ne s’en rendra pas compte.
- Vous ne comprenez pas : C´est moi qui la reconnais, c´est moi qui n´ai pas oublié son nom, elle est toujours ma femme, et je l´aime. Je ne peux pas arriver en retard à mon rendez-vous avec elle.
 
Le médecin resta en silence, avec les larmes au yeux. Il lui dit enfin: - Merci, cher ami, pour cette leçon d´amour.

Un jour j´étais en train de parler avec une personne qui me disait que sa vie était un vrais désastre. Elle avait été croyante mais ne l´est plus. Elle me disait qu´elle avait oublié Dieu. Et pourtant elle ne se considérait pas comme athée. Simplement, elle ne pensait pas à Dieu. Elle me demanda: Pensez vous que Dieu m´a oubliée ?
 
Je lui répondis qu´elle se faisait une terrible image de Dieu
 : un Dieu-juge, sévère, punissant, oubliant ceux qui se sont séparés de lui. Un Dieu qui ressemble beaucoup aux hommes. Je lui proposai de remplacer cette image par une autre.
 
- Je voudrais te proposer une représentation de Dieu que j´ai appris avec Jésus de Nazareth. Je ne peux pas te dire exactement comment est Dieu. Mais à quoi il ressemble. Et pour cela je vais te raconter une histoire d´un vieillard, qui peux t´aider a penser sur Dieu autrement. Et tu pourras savoir s´il t´a oubliée ou pas.
Je me suis mis, donc, à lui raconter une histoire :  

« Un jour un homme octogénaire arriva à un hôpital dans une grande ville… »

 
A tous ceux qui n´oublient pas leurs familiers, amis, avec Alzhameir, car vous êtes une représentation du Dieu d'amour.

 

Vos commentaires et réactions
Retour à "textes espagnols en français"


 

 

 

adrid  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.