Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

L'évêque J. Spong

 

 

Question

Dieu n'intervient-il pas ?

 

19 mars 2006
Je suis d'accord avec vous pour l'évolution, l'homosexualité et les autres sujets. Pourtant il faut reconnaître que le problème que posent les conservateurs à propos de l'évolution dépasse la seule interprétation du texte de la Genèse. L'Ancien Testament dit que Dieu intervient sur la terre et qu'il y intervient beaucoup.

Si Dieu ne s'occupe pas de la manière dont la vie se développe sur terre, de quelles autres choses est-ce qu'il ne s'occupe pas non plus ? Il est effrayant de penser que le chaos que nous créons sur terre n'est pas sous l'autorité de Dieu et que Dieu ne va pas intervenir pour le réparer.

Jésus nous a montré ce que nous avons à faire. Comment persuader les conservateurs de notre responsabilité et les convaincre que c'est désormais à nous d'agir ?

.

 

Réponse

 

Évêque John Spong

 

Ce dont nous avons besoin c'est d'une religion qui ne nous infantilise pas mais nous traite en adultes. Nous avons besoin d'avancer et non pas d'être « born again », nés de manière surnaturelle.

Une religion est infantilisante lorsqu'elle enseigne que nous avons dans le ciel un père prodigieux disposé à s'occuper de nous et que nous devons chercher à lui plaire en nous conduisant de manière appropriée, en disant les prières qui conviennent et en célébrant un culte qui le flatte - avec notamment des cantiques qui lui répètent à quel point il est grand.
Nous avons appris, étant enfants, que la flatterie plaît à ceux qui exercent l'autorité et nous nous imaginons qu'elle fonctionnera aussi avec Celui qui a la plus haute autorité !

C'est pourquoi je prétends que la conception théiste de Dieu doit être abandonnée. Ce n'est pas devenir athée. C'est penser que les anciennes définitions ne fonctionnent plus et doivent être changées.

Je considère que Dieu est vie, amour et être et je lui rends un culte en vivant, en aimant, en étant. Je sers Dieu en participant à construire un monde dans lequel tout le monde puisse vivre, aimer et être.

C'est une mystique sainte et très simple mais elle m'émerveille, car je comprends dès lors que la religion et la vie forment une même source jaillissante et que Dieu est au coeur de toute existence.

 

 

 

Traduction Gilles Castelnau

 

 

Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.