Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité

 

Réponses d'un évêque épiscopalien

.

 

Homosexualité

 

Question

24 février 2005

Andrew, pasteur en retraite de Sun City, Arizona, écrit 
:

Je n'aime vraiment pas classer les gens en catégories. Est-il possible de dire que tous les hétérosexuels sont bons et tous les homosexuels mauvais ? Durant mes 52 années de ministère, j'ai rencontré plusieurs prêtres homosexuels qui étaient des hommes de valeur et accomplissaient une oeuvre remarquable dans l'Église.

Peut-on dire de l'évêque Gene Robinson du New Hampshire, qui vient d'être élu par des gens qui l'ont bien connu comme prêtre, qu'il est maintenant plus coupable de péché qu'avant d'être élu ? Si oui, la seule culpabilité que je voie en lui est l'honnêteté avec laquelle il a reconnu son orientation sexuelle. J'ai pourtant toujours considéré que l'honnêteté était une vertu chrétienne ! ! !

Qu'en pensez-vous ?

 

Réponse

 

Évêque John Spong

 

Cher Andrew

Bien sûr que parmi les homosexuels, certains sont bons et d'autres mauvais. Il en est évidemment de même parmi les hétérosexuels.
Mais ce n'est pas la question. Ce qui est critiquable est de juger les gens sur leur nature et non sur leurs actions, d'étendre ses propres préjugés à tous les membres d'une minorité que l'on réprouve.

Ce qui est abusif est d'affirmer globalement que « les femmes sont toutes ainsi », « les Juifs font tous cela », « les homosexuels se conduisent tous de telle manière », « les noirs sont tous les mêmes »...
Les hommes sont des hommes. Ils sont tous différents de taille, de d'allure, de couleur, de religion, et d'orientation sexuelle.

Le plus tôt nous réagirons contre ces préjugés, le mieux notre monde se porterons.

L'évêque Gene Robinson est mon ami. Il est un pasteur doué, honorable et brillant. Ceux qui le connaissaient le mieux l'ont nommé évêque. Son élection a été confirmée par les plus hautes autorités de l'Église. Rien n'a été fait de manière ni illégale ni immorale. Suggérer que nous devrions nous excuser d'avoir vaincu nos préjugés homophobiques, comme le propose le rapport Windsor, est une idée ridicule.

Je suis fier que Gene Robinson soit évêque dans mon Église et que ses collègues l'aient élu. Il contribuera superbement à la renommée de l'Église, ce que ne font pas ceux qui cherchent à le discréditer en raison de son orientation sexuelle.

 

Traduction Gilles Castelnau

 

Retour vers "Nouveautés"
Retour vers "John Spong"
Retour vers "Réflexions sur l'homosexualité"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.