Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

L'évêque J. Spong

 

Que penser
du dogme de la Trinité ?

 

Évêque John Spong

 

12 août 2004
Personne ne peut définir vraiment Dieu
, même pas en affirmant la Trinité. Nous pouvons définir notre « conception » de Dieu, mais non pas Dieu lui-même. Prétendre le contraire serait d'une prétention inacceptable.

Le dogme de la Trinité ne définit que notre conception de Dieu. Prétendre le contraire dénote un manque d'information.

La Trinité ne fut définie qu'au 4e siècle de notre ère. Paul et Marc ne sont certainement pas trinitaires. Lorsque le dogme fut élaboré aux 3e et 4e siècles, les seuls arguments bibliques que l'on avança se trouvaient tous dans le seul 4e Évangile.

Je suis tout prêt à admettre que je conçois Dieu dans les catégories de pensée trinitaire. Mais prétendre que la manière dont je conçois Dieu correspond à sa véritable nature serait faire un saut dans l'idolâtrie. Personne ne peut vraiment connaître Dieu et on ne peut donc pas dire qu'il est trinitaire.

.

Voici ma conception de Dieu

Je le conçois d'abord comme étant au-delà de toutes les catégories humaines, Infiniment Autre. Les théologiens chrétiens disent « le Père et tout-puissant créateur ».

Je le conçois ensuite comme ma Profondeur intérieure, plus proche de moi que mon propre souffle. Les théologiens chrétiens disent « le saint Esprit ».

Je le conçois enfin comme la réalité qui traverse toute vie humaine et qui, pour moi, est présente dans la vie de Jésus. Les théologiens chrétiens disent « le Fils ».

C'est parce que je pense ainsi que je suis chrétien.

.

Puisque Dieu, par définition, ne peut qu'être un, je dis que ma conception de Dieu est « Unité divine en trois Manifestations ». C'est ce que l'Église s'efforce d'exprimer avec sa doctrine de la Trinité. Mais les doctrines ne sont jamais que des efforts d'exprimer les conceptions humaines de Dieu. Elles ne sont pas des descriptions de Dieu. Les prédicateurs oublient trop souvent cette distinction.

.

Les défenseurs de la vérité doctrinale prétendent couramment connaître la vérité absolue. Il leur faudra bien admettre que Dieu n'a pas besoin d'être défendu et que le Dieu auquel nous croyons est celui que nous concevons et que, de toutes façons, il n'a pas besoin de défenseurs.

 

Traduction Gilles Castelnau

 

Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.