Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

L'évêque J. Spong

« Tournez-vous vers Dieu »

 

 

 

Question

 

30 juin 2006
Dans une de vos « réponses aux questions », un de vos correspondant rapportait qu'on lui avait conseillé de se « tourner vers Dieu » à propos du problème de l'homosexualité et vous l'avez compris comme « se tourner vers la Bible. »

Vous lui avez donc suggéré de lire de façon critique les textes de l'Ancien Testament qui condamnent les homosexuels à mort, comme ceux qui sont d'une misogynie primaire et ceux qui justifient l'esclavage. Je vous donne tout à fait raison.

Mais on aurait pu aussi lui rappeler la promesse de Dieu de se laisser trouver par tous ceux qui le cherchent ainsi que son refus de toutes les lois opprimant les hommes.

Adolescent homosexuel - il y a trente ans - j'ai reçu des remarques acides de la part de mes camarades bien pensants et je me suis sincèrement « tourné vers Dieu. » J'ai alors clairement compris que je n'étais pas un objet de haine de la part de mon Créateur, que je ne méritais pas de l'être aux yeux des autres et que le sentiment romantique et profond que je croyais ressentir pour un ami de ma classe - amour homosexuel si vous préférez - était tout simplement un don divin.

.

 

Réponse

 

 

Évêque John Spong

Merci pour ce beau témoignage. Il faut savoir que lorsqu'un fondamentaliste vous répète son affirmation traditionnelle : « tournez-vous vers Dieu et vous comprendrez que la condamnation que je prononce est vraiment celle de Dieu lui-même », c'est que, dans la Bible, il lit surtout le livre du Lévitique !

Personnellement, je me tourne tous les jours vers la Bible et j'y lis que Jésus disait « venez à moi, vous tous ». Il ne disait pas « certains de vous. »

J'y lis que le Dieu d'Israël ordonnait au peuple de prendre soin des étrangers et des exclus.

J'y lis que Jésus disait donner la vie et la donner abondamment. Et je comprends que lorsque par un préjugé quelconque, on porte atteinte à la vie, même en croyant agir au nom de Dieu, on porte atteinte à sa volonté la plus claire.

 

Les systèmes religieux ne sont pas divins. Ils sont de création absolument humaine et Dieu n'y est pour rien. Dieu n'est pas membre de l'Église chrétienne. Il n'est pas non plus juif, musulman, hindou ou bouddhiste. Mais tout système peut conduire au-delà de lui-même jusqu'au vrai Dieu.

Il nous faut respecter tous ces chemins de Dieu qui sont suivis par des millions de nos contemporains. S'ils mènent à une plus grande humanité, ils sont les chemins de Dieu. S'ils conduisent, au nom de notre religion, à contrôler la conduite de notre prochain, à le dominer, à le persécuter, à le faire mourir, ils sont les chemins du mal.

Depuis 2000 ans, le christianisme a été responsable d'une quantité d'horreurs : les Croisades, l'holocauste, les guerres de religions, l'Inquisition, les persécutions, l'esclavage, l'oppression des femmes, des enfants, des homosexuels...

Le christianisme a aussi développé des vies d'une beauté si transcendante qu'elles demeurent un modèle pour le reste de l'humanité.

C'est évidemment cela que nous devons faire plutôt que ceci !

Votre témoignage inspirera nos contemporains à aimer davantage leurs prochains comme eux-mêmes.

 

 

Traduction Gilles Castelnau

 

 

Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.