Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

L'évêque J. Spong

 

Réponses d'un évêque épiscopalien

.

 

Question

« Dieu est-il responsable ? »

que penser de la souffrance de Job ?

 

 

Réponse

 

Évêque John Spong

 


21 avril 2005
Job et ses amis venus le réconforter sont encore enfermés
dans une conception théiste de Dieu et c'est dans ce cadre étroit qu'ils s'efforcent de comprendre les malheurs de la vie. Je crois qu'aujourd'hui ce n'est plus possible.

Le théisme définit Dieu comme un être à la puissance surnaturelle, demeurant à l'extérieur du monde mais néanmoins capable d'y intervenir de temps en temps pour récompenser ou punir. Il est bien difficile d'expliquer, dans ces conditions, pourquoi Dieu a fait ceci et n'a pas fait cela. C'est bien le problème de Job.

Il est déjà encourageant de penser au fait que Dieu est présent dans la prière que nous lui adressons d'un même coeur. Mais cela ne résout pas le problème de l'existence du mal.

Le problème est : « Dieu est-il responsable ? » Existe-t-il un Être ayant le pouvoir de diriger le cours de l'histoire ? Si on répond non, comme la plupart des théologiens modernes, les gens comprennent qu'il n'y a pas de Dieu ou que s'il y en a un, il n'a pas d'importance puisqu'il ne peut rien.

C'est bien pourquoi la définition théiste de Dieu m'apparaît n'être qu'une création humaine qu'il serait temps d'abandonner pour nous tourner vers une théologie radicalement nouvelle.

Peut-on être chrétien sans être théiste ? Je réponds oui sans hésitation. Nous aurons l'occasion d'en reparler.

 

Traduction Gilles Castelnau

 

Voir
la théologie du Process

Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.