Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

L'évêque J. Spong

 

 

Question

Il me faudrait plus d'informations sur Dieu

 

28 avril 2006

Un enfant du catéchisme a dit :

- « il me faudrait plus d'informations sur Dieu ».

J'admets tout à fait la conception de Dieu « en qui nous avons la vie, le mouvement et l'être » Actes 17.28.

Mais que penser du Psaume :

- « Mon Dieu, le rocher où je trouve un abri !
La force qui me sauve, ma haute retraite ! »
Psaume 18

 

.

 

Réponse

 

Évêque John Spong

 

Comment peut-on s'imaginer que le cerveau humain puisse concevoir la nature de Dieu ? Le cerveau d'un cheval pourrait-il concevoir la nature de l'homme ? Le philosophe grec Xénophon a dit fort justement  :

« si les chevaux avaient des Dieu, ceux-ci seraient semblables à des chevaux ».

C'est pourquoi notre langage liturgique ne désigne pas l'être même de Dieu. Le psalmiste utilise évidemment le langage liturgique. Il est l'expression du besoin, du désir humain, de l'amour. Il est poétique, ardent, excessif. Il ne faut pas plus le prendre à la lettre qu'on ne prend à la lettre le langage de l'amour.

Notre plus grand désir à nous les hommes est de savoir que nous ne sommes pas seuls dans un grand univers effrayant.

 Nous avons besoin de penser que nous avons un protecteur qui n'est pas faible comme nous.

Mais fonder sa vie sur une telle conviction implique forcément dépendance et infantilisation.

Il faut prier comme si tout dépend de Dieu et vivre comme si tout dépend de nous,

car nous vivons en Dieu et Dieu vit en nous.

 

Traduction Gilles Castelnau

 

 

Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.