Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité

 

Lettres d'un évêque épiscopalien

 

John S. Spong

Dieu est-il une personne ?

 

Is God a person ?

 

22 septembre 2003
Nous ne pouvons parler de Dieu
qu'à partir de nos expériences d'hommes et avec un langage humain qui est évidemment insuffisant. La manière même dont la question « Dieu est-il une personne ? » est formulée le montre bien.
Comment faire entrer la sainteté dans des mots que nous pourrions prononcer ? Le terme le plus noble que nous puissions imaginer est bien celui de « personne » et il est compréhensible que nous l'utilisions pour Dieu. Si les chevaux avaient des Dieux, ils diraient que leurs Dieux sont « comme des chevaux ». Les Dieux des humains seront toujours « comme des personnes ».

La réponse « Non, Dieu n'est pas une personne », n'est pas plus juste et elle a l'inconvénient de jeter le trouble parmi ceux qui ne peuvent pas imaginer que Dieu soit autrement que le concept le plus élevé auquel ils peuvent penser, la « personne ».
Toute réponse à la question « Dieu est-il une personne ? » pose plus de difficultés qu'elle n'en résout.

J'aime à répéter qu'aucun homme, quelque soit son titre ecclésiastique ou universitaire ne peut définir Dieu. Tout ce que l'on peut faire est dire comment on a expérimenté la présence du Saint, du Transcendant, du Tout-Autre, de l'Inconditionné, c'est-à-dire de Dieu.
Toute autre précision est illusoire et d'ailleurs laisse croire que Dieu pourrait se conduire à la manière d'une personne humaine.

D'où les questions qui surgissent :
- Dieu intervient-il constamment ou exceptionnellement dans la vie du monde ?
- Comment prier pour qu'il intervienne ?
- Exauce-t-il les prières ?
- Toutes les prières de tous les hommes ou seulement certaines ?
- Comment savoir ?
- Et si George Bush et Saddam Hussein on fait au même moment des prières contradictoires, comme Dieu a-t-il répondu ?

Vous voyez bien qu'en parlant de Dieu on risque vraiment de créer « à notre image et à notre ressemblance » un Dieu qui satisfait nos besoins, un Dieu enfermé dans nos préoccupations humaines.

En réalité, Dieu est celui dont la présence nous fait vivre, celui qui peut faire en nous infiniment au-delà de ce que nous imaginons ou pensons. La vision du monde à laquelle il nous ouvre, l'expérience de l'amour qu'il nous fait partager et le courage d'affronter la vie qu'il renouvelle en nos coeurs, nous rend à notre véritable nature humaine.
Mais ceci nous entraîne bien plus loin que la simple question de savoir si Dieu est ou n'est pas une personne !

 

Traduction Gilles Castelnau

 

Retour vers la page d'accueil
Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.