Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité

 

John S. Spong

 

La prière d’intercession

 

 

11 janvier 2017

Traduction Gilles Castelnau

Question



Si Dieu n’intervient pas, quel est le sens de la prière d'intercession ?

 

Réponse


Si Dieu intervient comment se fait-il qu’il y ait tant de souffrance ? Nos prières obtiennent-elles que Dieu fasse ce qu’il ne ferait pas autrement ? Si Dieu a le pouvoir d’intervenir, dépendrait-il de nos prières pour être forcé de faire ce que nous lui disons ?

Nous sommes nombreux à réfléchir à ces choses. Ce qui nous intéresse est de penser que quelque part là-bas, il y a un Dieu-Père auquel nous pouvons demander des choses. Ce n’est pas une signe de foi mais d’immaturité spirituelle.
Il est temps que nous devenions adultes, que nous reconnaissions la grandeur de notre humanité et que nous abandonnions notre conception d’un Dieu-Père-Noël.

Si nous le faisons, les questions que nous nous poserons concernant la foi seront bien différentes. Le Dieu qui intervient en réponse à nos prières d’intercession est une fiction confortable qui ne mérite plus notre culte.

Une telle honnêteté scandalise les gens qui veulent la sécurité et non la vérité.

La prière d’intercession conserve néanmoins une place dans la vie chrétienne, mais il faudrait des livres pour dénoncer les dérapages inacceptables du passé et ouvrir les voies de l’avenir.

Bornons-nous pour le moment à dire que le Dieu qui est la Source de la Vie, la Source de l’Amour et le Fondement de l’Être, ne peut agir que par la vie, l’amour et l’être des gens comme vous et moi. Ainsi, vous et moi devons intervenir comme nous pouvons en tant que porteurs de Dieu. Nos vies deviennent prières. La prière n’est donc pas de dire : « maintenant je me couche et je dors. »

 

Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.