Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

John Spong

Tous les hommes seront-ils « sauvés » ?

 

What do you think of the idea of universal salvation ?

 

Évêque John S. Spong

Lettre périodique

 

13 mars 2003
L'idée d'un salut universel
est fondée sur l'espérance que Dieu est la Source de la vie. Il y a longtemps que j'ai abandonné l'idée que la vie après la mort ait pour but de récompenser les bons et de punir les méchants. Faire le bien et éviter le mal afin de mériter le paradis et de ne pas aller en enfer est vraiment égocentrique.

Je pense qu'une vie sainte a sa récompense en soi. Concevoir Dieu, à la manière théiste, comme un juge qui récompense et punit, conduit à le craindre, à l'amadouer, le flatter et finalement chercher à le manipuler. Une telle religion ne me semble plus crédible.

Je ne puis naturellement pas dire qui est Dieu. Je puis seulement partager l'expérience que j'ai de lui. Et naturellement je peux me tromper.

Dieu est pour moi la Source de la Vie, la Source de l'Amour, le Fondement de mon Être. Je le sers en m'efforçant de vivre pleinement et d'aimer de tout mon coeur et je ne peux pas imaginer que quelqu'un soit totalement privé de toute vie et de tout amour. Le salut universel est tout naturellement l'objet de mon espérance et de ma prière.

 

Traduction Gilles Castelnau

 

Retour vers la page d'accueil
Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.