Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité

 

John S. Spong

 

Le symbole de Nicée

 

 

1er novembre 2016

Traduction Gilles Castelnau

Question


A quoi ressemblerait le symbole de Nicée une fois qu’on l’aurait expurgé de son imagerie archaïque ?

 

Réponse


Ce n’est pas ainsi que l’on utilise les credo. Ce sont des documents historiques qui s’efforçaient de dire dans le langage de leur temps, la foi que l’on professait alors. Ils sont donc des créations humaines, élaborées par des hommes qui voulaient exprimer en leur temps leur expérience de Dieu.

Le symbole des Apôtres et celui de Nicée sont des créations du 4e siècle et ils en assument inévitablement les conceptions. Ce n’est ni ma tâche ni la vôtre d’en expurger les idées de leur époque qui sont devenues aujourd'hui incroyables. Il est préférable de plutôt chercher à comprendre l’expérience qu’ils veulent communiquer et trouver les mots qui la traduisent aujourd'hui.

Si nous considérons les credo comme divinement inspirés et destinés à maintenir notre foi dans une « orthodoxie », nous devenons idolâtres-de-credo.

Les credo de l’Église ont été formatés dans un style politique fait de débats, d’accords et de compromis. Ils n’ont pas été dictés par Dieu, n’ont pas le monopole de la vérité divine et on peut espérer seulement qu’ils l’indiquent. Nous les respectons donc mais nous ne les adorons pas.

Il ne faut donc ni les expurger ni les libéraliser. Il faut seulement nous efforcer de vivre l’expérience qu’ils entendaient exprimer.

 

Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.