Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité

 

John S. Spong

 

Les évangiles et l'Ancien Testament

 

 

25 août 2016

Question

Les livres du Nouveau Testament ne sont-ils pas des interprétations de l’Ancien Testament ?

 

 

Réponse


Les évangiles ne sont pas tombés du ciel tout écrits. Entre les années qui ont suivi la crucifixion de Jésus (environ l'an 30) et le moment où le premier évangile a été écrit (environ 72), l’histoire de Jésus a été transmise dans les synagogues. Durant au moins 42 ans le souvenir de Jésus a été enveloppé dans les Écritures hébraïques et interprété dans leur esprit. Leurs idées messianiques lui ont été appliquées, les enseignements des prophètes ont été utilisés pour incorporer Jésus dans ces enseignements. La vie liturgique de la synagogue a été utilisée pour structurer le souvenir de la vie de Jésus : ainsi on a dit qu’il avait été crucifié lors de la Pâque et transfiguré le jour de Hanoukka.
On a rapporté les paraboles agricoles de Jésus au temps de Soukot qui est la période juive des moissons, ses purifications et guérisons à la fête du Yom Kipour, l’annonce par Jean-Baptiste de la venue du Royaume à Rosch Hachanah et la proclamation du Sermon sur la Montagne à  Shavouot.

Les évangiles n’ont jamais été pensés comme des comptes rendus littéraux des actes et des paroles de Jésus, comme des interprétations centrées sur Jésus de la piété de la synagogue. Tous les lecteurs juifs des évangiles comprenaient ceci parfaitement.
Lorsque les membres de l’Église sont devenus  majoritairement d’origine païenne, aux environs de l’année 150, la lecture des textes s’est faite littéraliste, ce qui est clairement une ignorance de ce qu’est un texte juif.
De nombreux chrétiens prolongent cette lecture fondamentaliste ignorante du fait que les évangiles sont à l’évidence une réécriture de l’Ancien Testament.
Une partie de ce que je me crois obligé de faire est d’aider les gens à lire les évangiles avec des lunettes juives. Cela prendra du temps, mais je suis convaincu que cette lecture finira par prévaloir.
Les idées religieuses ne changent que très lentement, mais elles changent et elle vont changer.

 

 

Traduction Gilles Castelnau

 

Retour vers "John Spong"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.