Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité

 

 

John S. Spong

 

La prière

 


8 août 2010

La manière dont on comprend la prière dépend de l’idée qu’on se fait de Dieu.

La plupart des gens pensent que Dieu est une présence extérieure, surnaturelle, et qu’il peut contournant les lois de l’univers pour venir à notre aide selon sa volonté divine.
Évidemment ce Dieu-Père nous maintient perpétuellement dans un état infantilisant. C’est aussi un Dieu qui se conduit de façon immorale dans la mesure où il peut influer sur le cours des événements et ne le fait que rarement. Il aurait pu stopper des tragédies comme l’holocauste, l’épidémie de peste noire, la dévastation des cyclones et des tsunamis et qu non seulement ne le fait pas mais qui, de plus est considéré comme utilisant les maladies pour punir les pécheurs.
Une telle définition de Dieu entraîne la vision d’un monde chaotique dirigé par une Divinité capricieuse et pas forcément aimante.

Je pense qu’un tel Dieu a disparu à la lumière de la nouvelle compréhension de l’univers et de son fonctionnement qu’ont apportée Galilée, Newton, Pasteur et bien d’autres. Je ne peux pas croire en un Dieu qui arrêterait la fuite de pétrole du golf du Mexique en exaucement de nos prières.

Certains pensent que reconnaître ces choses signifierait la fin de la religion : s’il n’y a pas de divinité surnaturelle capable de venir nous aider, pourquoi se préoccuper de religion ?
Mais il me semble qu’il faut plutôt trouver une nouvelle manière de penser à Dieu et de comprendre la prière.

Pour faire court je dirai que la prière est une manière d’être et non quelque chose qu’il faut faire.
La prière c’est l’état de conscience qui canalise la présence de Dieu irrigant notre humanité, c'est l’ouverture de notre vie à une profondeur de présence, à une force transcendante que l’on appelle Dieu.
La prière de demande est une manière de partager l’amour et la vie des autres.
L’intercession est la volonté d’être impliqué dans la construction d’un monde de justice dans lequel tous les hommes pourront vivre, aimer et s’épanouir  pleinement.
La prière de louange est la prise de conscience du changement que Dieu apporte dans nos vies.
La méditation et la contemplation sont les voies d’une croissance spirituelle, d’une conscience accrue de la présence de Dieu et de son œuvre en nous et par nous.

Vision magnifique et qui aide à vivre.

 

Traduction Gilles Castelnau

 


Retour vers "John Spong"

Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.