Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 




Etre « croyant » ?

 

Brandan Robertson


 pasteur de l’Église réformée Sunnyside, Queens, New York



Traduction Gilles Castelnau


 

 


10 novembre 2023


Question

 

Lorsque des fidèles me demandent si je suis « croyante », je pense qu’ils parlent du fait de croire que Jésus-Christ est né d'une vierge, a accompli des miracles et est ressuscité des morts. Mais je ne crois pas à tout cela. Je crois, par contre, en d’autres choses que Jésus a enseignées et qu’il a faites et je pourrais donc me dire moi aussi « croyante. » Mais ce mot semble avoir été complètement pollué - comme d’ailleurs aussi le mot « christianisme » et j’ai l’impression que l’utiliser me situerait dans un camp qui n’est pas le mien.


Réponse


 

Il est vrai que ce mot de « croyant » agace beaucoup d’entre nous. Il réduit la foi chrétienne à un ensemble de propositions théologiques abstraites auxquelles il faudrait adhérer mentalement alors que nous la comprenons plutôt comme une spiritualité et un style de vie. Même si le fait de « croire » fait indéniablement partie de la foi chrétienne, il n’est pas tout.

 

Comme vous le savez sûrement, il n'y a pas de credo dans les Écritures ni même dans l'Église primitive. Il suffisait, pour être « chrétien », de déclarer suivre Jésus, ce qui impliquait un style de vie altruiste bien différent de l’égoïsme et de l’oppression habituels dans l’Empire romain. D’ailleurs Jésus n'a jamais appelé ses disciples des « croyants » mais des « disciples ». La différence en est qu'un croyant a simplement foi en quelqu'un, alors qu’un disciple cherche à imiter et à suivre quelqu'un.

Vous n’avez pas besoin d’utiliser ce terme de « croyant ». Je ne le fais jamais moi-même. Qualifiez-vous plutôt de « disciple », ce qui est bien plus biblique et correspond vraiment à la spiritualité dont vous faites état.


 

 

Retour vers "Spiritualité"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.