Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 




Humanistes athées et croyants partagent une même spiritualité


Humanists and Spirituality


Andrew Copson




Traduction résumée  Gilles Castelnau


 

 

5 janvier 2023

[...]

Voici quatre aspects de la dimension spirituelle de la vie humaine qu’humanistes athées et croyants partagent sans doute.

• Ils peuvent éprouver lors d’une occasion heureuse, un même sentiment de joie profonde.

• Une telle expérience, ressentie par exemple lors d’un concert ou d’un match de football, semble également partagée par toute la foule bien que nous n’en soyons jamais certains dans la mesure où elle est évidemment très personnelle et subjective.

• Elle n’est pas du domaine rationnel, intellectuellement analysable.

• Elle est vécue en nous mais a un aspect universel qui nous fait sortir de nous-même en une sorte de frisson cosmique, de transcendance – bien que je n’aime guère utiliser ce mot qui semble avoir une connotation immatérielle.

L’humaniste athée et le croyant partageront la même expérience. Mais alors que le premier la qualifiera « d’incroyable et merveilleux moment », le second en dira : « Dieu s’est approché de moi ».

J’ai entendu récemment avec beaucoup d’émotion l’Hymne à la joie de Beethoven. Un commentateur écrivit sur Yahoo : « Comment certains peuvent-ils dire qu’il n’y a pas de Dieu après avoir écouté une telle musique ? » Cela m’a surpris car je ne conçois pas qu’un tel émoi ait pu avoir pour quiconque une origine extérieure à son humanité : qu’il ait, par exemple, une âme semi-divine, ou qu’il ait été pénétré d’un élan divin préexistant dans l’univers.

Je pense qu’il existe trois types d’expérience spirituelle que les athées humanistes partagent avec les croyants.

  Les athées humanistes partagent avec tous les humains le sentiment « spirituel » de faire partie de la Nature comme toute vie sur la Terre à laquelle tous appartiennent - et probablement comme toute vie ailleurs dans le cosmos.


gc848.copson.png


Le sentiment que l’on éprouve dans une forêt au coucher du soleil provient du fait que tous appartiennent à cette nature où nous avons tous eu notre origine.

 Une autre manière d’être sensible à la spiritualité est celle que proposait l’oracle du temple d’Apollon à Delphes : « Connais-toi toi-même ». Il ne s’agit pas d’être centré égoïstement sur soi mais de développer sa spiritualité en prenant conscience de sa propre réalité profonde. Harold Blackham disait qu’« on ne peut pas véritablement avoir d’amis avant d’avoir appris à être ami de soi-même. » Nous ne sommes pas, en effet comme les animaux qui sont réduits par leur nature à accepter ce qui leur arrive. Nous développons tous une spiritualité qui permet de saisir le sens de notre existence au travers de tout ce qui peut survenir.

 Une attitude spirituelle commune aux humanistes athées et aux croyants est celle qui nous met en relation avec les autres et peut ouvrir à des expériences saisissantes.

On peut aussi s’imaginer en relation avec des personnalités éloignées dans le temps ou dans l’espace. Une telle fiction peut ajouter de la transcendance et de la profondeur à notre vie spirituelle, que nous soyons humanistes athées ou croyants. On peut imaginer notre relation éventuelle avec une personnalité historique, un de nos ancêtres ou une certaine structure sociale ou politique et penser aux raisons de l’attitude que nous choisirions.

Humanistes athées ou croyants, notre spiritualité commune nous fait ainsi toucher à une sorte d’extérieur de soi, dans l'admiration et l'émerveillement. Nous sommes tous également capables de puiser aux sources riches, profondes et inépuisables de l’expérience spirituelle humaine.

 

 



Retour vers "Spiritualité


Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.