Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


 


Pâques

Reconnaître Jésus

au lieu de le « voir » ?

 

 

Richard Bennahmias

 

aa

8 avril 2021

• Reconnu à la fraction du pain ? L’allusion à la cène est trop évidente. Les deux compagnons ne font pas partie des 12 qui ont célébré avec Jésus l’ouverture du sabbat du jeudi saint. La portée du geste de Jésus est beaucoup plus générale. Le rituel symbolique qui institue et rend visible la communauté par la convivialité. Instituer la communauté, la faire progressivement advenir dans le réel, c’est ce que produisent les apparitions évanescentes de Jésus. Ils retournent joyeux à Jérusalem.

• L’événement de la croix et de la résurrection ne se donne pas à « voir » dans les apparitions évanescentes d’un spectre nommé Jésus, mais se donne à éprouver dans les effets qu’il produit et qui iront s’amplifiant, sans même qu’il ne soit encore nécessaire que Jésus apparaisse.

• Ce qui advient progressivement en lieu et place de la vision qui s’évanouit, c’est une parole qui s’appuie sur deux symboles élémentaires (ici seulement la fraction du pain) et qui produit des effets, qui s’incarne, qui prend chair, dans le pain réellement partagé, dans la communion définitivement inaugurée, dans le rassemblement de la communauté, dans les guérisons opérées. C’est là que Jésus se donne à reconnaître. Avec Jésus, nous ne sommes pas tenus à l’impossible, c’est l’impossible qui nous tient.

 


Retour vers spiritualité
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque