Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Colossal échec

de la religion américaine



A Colossal Failure of American Religion



 Martin Thielen 


pasteur en retraite de l’Église méthodiste unie

 

traduction Gilles Castelnau


23 février 2021

L’Église américaine a connu beaucoup de succès. Elle a malheureusement aussi été coupable de nombreux échecs. C’est ainsi que de nombreux chrétiens américains ont encouragé le génocide des Indiens, approuvé l’esclavage, les lois ségrégationnistes et se ont résisté au mouvement des droits civiques.

Au cours des dernières décennies, le mouvement de la droite religieuse a eu une attitude partisane étroite d’esprit et destructrice,  anti-scientifique, déniant le réchauffement climatique, maintenant l’oppression des femmes et la haine envers les homosexuels, les musulmans et les immigrants.

Et ce n’était pas seulement le cas des conservateurs protestants. Un des pires fiascos de l’Église américaine a été le scandale catholique des prêtres pédophiles honteusement couvert par leurs évêques. Et des fidèles de toutes dénominations se sont rendus coupables d’attitudes inacceptablement hostiles à l’égard les homosexuels et des transgenres.

Récemment, c’est sur le terrain politique que le christianisme américain a vécu, durant les quatre dernières années, une des défaillances les plus considérables de son histoire : les chrétiens évangéliques ont majoritairement soutenu et défendu le Président le plus opposé à Jésus de toute l’histoire moderne. Nombreux sont ceux qui se sont montrés davantage partisans de Donald Trump que de Jésus Christ. Ce « trumpisme » contraire au christianisme désoriente et scandalise. Les leaders évangéliques avaient depuis toujours valorisé la « force de caractère », les « valeurs familiales » et la « vie avec Dieu ». Ils rappelaient l’excellent slogan : « Qu’aurait fait Jésus ? ». Mais depuis 2016 ces principes ont été complètement abandonnés en ce qui concerne Donald Trump par de nombreux évangéliques (heureusement pas par tous).

Donald Trump violait pourtant toutes les valeurs que Jésus enseignait et vivait. Les exemples sont nombreux : la simplicité, l’empathie, le self-control, la générosité, la fraternité, l’amour, la fidélité conjugale, la vérité, la compassion pour les pauvres, le souci des malades, le respect pour les femmes, l’accueil des immigrants, l’esprit d’unité, d’espérance et de simple décence. Et malgré tout cela, la grande majorité des évangéliques ont voté deux fois pour lui, ont constamment défendu sa conduite honteuse et corrompue et continuent à l’aimer et à l’adorer.
Une telle attitude de soutien quasi-religieux pour Trump a considérablement dégradé la crédibilité du christianisme et de l’Église. Des millions de gens, notamment les jeunes adultes, ont été sensibles à une telle hypocrisie et ne veulent plus rien avoir à faire avec la religion institutionnelle. Le dommage est massif et irrévocable.

L’Église américaine pourrait faire mieux car elle fait déjà beaucoup de bien : elle donne de l’espérance à des millions de fidèles, suscite d’importants liens humains dans de nombreuses communautés fraternelles. Elle incite les gens à se préoccuper de leurs prochains, elle promeut une éthique de responsabilité et suscite des idéaux élevés. Elle inspire al musique, l’art, la beauté. Les Églises américaines ont construit un grand nombre de collèges et d’hôpitaux, ont fondé quantité d’excellentes œuvres sociales, lutte efficacement contre le travail des enfants, les différents esclavages modernes, soutiennent le mouvement des droits civiques et luttent inlassablement pour la justice.

Si nous le voulons, nous pouvons sortir par le haut de l’ère Trump mais il faudra alors en reconnaître l’idolâtrie et changer d’attitude. Au lieu de nous livrer au culte du succès des partis politiques, il nous faudra suivre avec fidélité l’exemple et l’enseignement de Jésus, son appel à l’amour, à la compassion, à la fraternité, au service mutuel, à la justice et à l’unité. Nous pourrons alors représenter encore une grande bénédiction pour notre nation.

 


Retour vers spiritualité
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque