Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


 

Élan mystique

transformer un monde en crise


 

Mystical Activism: Transforming a World In Crisis

 

 

John C. Robinson

pasteur et psychologue 

 

 

traduction Gilles Castelnau


31 juillet 2020

Dans l’activisme mystique, chacun a le pouvoir de changer le monde là où il est. Appeler la période « le temps de la fin » n’est pas exagéré. Nous sommes en difficulté et cela et visible partout : oppositions politiques extrêmes, violence xénophobe, énormes inégalités financières, pauvreté, exclusion, racisme, sexisme, énorme armement personnel, guerres continuelles et plus grave que tout, effrayantes perturbations climatiques et réchauffement climatique.

Nous sommes responsables de ces temps malheureux. Entraînée par les pensées du cerveau gauche, ses illusions et ses obsessions, l’humanité fonce tête la première vers l’effondrement de la civilisation.
Mais heureusement, la solution de ces crises réside aussi là où l’attend le moins : dans la pensée humaine mystique du cerveau droit. Notre survie dépend du fait que nous la saisissions ou non.

Je vis hanté : j’ai la chair de poule lorsque je me réveille le matin car j’ai la vision de ce que sera le monde de demain.
. Je vois des arbres morts sur les collines du Pacifique Nord-ouest, criblés d’insectes, symboles de la mort qui survient.
. Je vois les cours d’eau desséchés dans la Sierra Nevada et la chaîne des Cascades.
. Je vois les poissons, les mammifères et les oiseaux dépérir à travers le monde où les glaciers diminuent et ne remplissent plus suffisamment les rivières.
. Je vois disparaître chaque jour 150 espèces de plantes et d’animaux. On dit que c’est la 6e Extinction.
. Je vois disparaître notre saumon et les baleines dans les eaux trop chaudes, polluées et acides des fleuves et des océans.
. Je vois des familles d’immigrants épuisés qui fuient la chaleur étouffante et les champs stériles de leur patrie se faire durement repousser par des soldats en armes.
. Je vois des villes autrefois importances désormais abandonnées et transformées en terrains vagues poussiéreux. Des villes et des villages affamés et transformés en cimetières par d’insatiables parasites et bactéries.
. Je vois les vieux et les malades se débattre sans médicaments ni hôpitaux.
. Je vois des pères et des mères chercher anxieusement dans les étagères vides des épiceries de quoi remplir leurs réfrigérateurs vides.
. Je vois une tempête tropicale démoniaque et terrible, des vents de trois cents kilomètres à l’heure et des pluies torrentielles surgissant dans le ciel noir d’une population hypnotisée et incrédule, tétanisée par la peur.
. Je vois l’arrivée de gouvernements autoritaires, d’états impuissants, l’effondrements comme des dominos des états civilisés, la naissance de guerres civiles où les peuples s’entretuent pour le pouvoir et pour leur simple subsistance.
. Je ressens, à en hurler d’angoisse, la souffrance de la Création.

Nous faisons partie de la Création, il n’y a pas d’endroit où se cacher ni où s'enfuir. Les politiciens qui nient le réchauffement climatique et leurs amis lobbyistes pétroliers corrompus, agents de mort et de crimes contre l’humanité ne nous sauverons pas. C’est à vous et à moi de prendre maintenant une position radicale pour la vie ou de s’attacher à la vision hantée et prophétique d’un avenir de mort.
Il faut arrêter de se contenter de discuter du réchauffement climatique et ne plus accepter les attitudes de déni, d’ignorance, de passivité et de cynisme face aux réalités climatiques. Mais comment réorienter l’anxiété et le désespoir qui nous rongent et la colère qui monte en nous ?

La transformation
En tant que psychologue clinicien, et en particulier en tant que psychothérapeute des profondeurs engagé depuis des années dans l’accompagnement à long terme des patients, j’ai appris que toute souffrance que nous sommes prêts à affronter directement, à supporter réellement et honnêtement, évoluera, et nous fera évoluer.

En tant que mystique, j’ai appris que les détresses que nous ressentons à propos de la Création sont un appel de la Création en nous, car nous sommes nous-même la Création. Nous devons donc comprendre que les sentiments et les émotions déclenchés par la crise de la Terre, aussi pénibles soient-ils, évolueront, nous transformeront et nous orienteront.

Nous saisissons dans notre angoisse les douleurs de la Création, mais sont-elles les douleurs de la mort ou celles de la naissance d’un monde nouveau ? Et que pourra être ce nouveau monde sinon notre monde actuel libéré de nos « améliorations », de notre exploitation et que nous habiterions de façon nouvelle dans un respect authentiquement mystique ? C’est à nous de décider entre la mort et le renouveau.

Mais que ferons-nous de la peur, du désespoir et de la colère qui nous habitent sur la pente descendante que notre monde suit actuellement ? La vision qui nous hante pourra-t-elle nous aider ?

En tant que psychothérapeute mystique, voici ma réponse : Les flammes qui nous traversent lors d’une période d’éveil de notre conscience produisent toujours un renouveau comme le charbon se transforme en diamant, le plomb en or et l’humanité en divinité, car la conscience est sacrée et est capable de trouver le sacré en toutes choses.

. Je suis intimement convaincu que...
l’anxiété pour le climat, intense et bouleversante, si on la vit en une conscience éveillée, peut y allumer des feux purificateurs qui nous inciteront un jour, à un engagement courageux. Le feu de Dieu fera de nous de nouveaux êtres.

. Je suis intimement convaincu que...
le désespoir climatique, si on le vit authentiquement et pleinement, libérera un jour notre pouvoir d’agir pour la Création véritablement et sans compromis. On se lèvera un matin en sachant parfaitement ce que l’on a à faire et on le fera.

. Je suis intimement convaincu que...
notre colère gronde face au mal que font à notre Mère la Terre les produits pétroliers, les produits chimiques toxiques, les énormes déchets et les politiciens centrés sur leurs avantages personnels et leur propre carrière. Mais elle peut s’apaiser – et on peut l’espérer dans un avenir pas trop lointain - si un nouveau mode de vie s’instaure sur Terre avec une attitude nouvelle de modération, d’intégrité, de réflexion, en suivant les conseils scientifiques avisés et en pratiquant une action politique intelligente.
Inscrire la détresse climatique dans le sacré de notre conscience, nous rendra capables d’une attitude nouvelle courageuse, désintéressée et déterminée œuvrant à la guérison de la Création.
Sentez-le, soyez patient, pensez profondément : le renouveau va venir. Nous devons demeurer mobilisés. Voici une liste abrégée de possibilités : certaines éveillent-elles votre intérêt, suscitent-elles un mouvement en vous ?

 

Vous pourriez être un...

. Combattant du climat : défendre la Création par la protestation politique et la désobéissance civile contre l’assaut continu que mènent contre elle le développement permanent, la pollution et l’exploitation insensée.

. Jardinier ou militant des droits des animaux, nourrissant et protégeant la vie sous toutes ses formes.

. Guérisseur des blessures physiques, émotionnelles, mentales ou spirituelles chez les humains et tous les vivants.

. Artiste accueillant dans votre œuvre, promouvant et exprimant le puissant message de l’esprit de créativité.

. Amoureux de la Création, bénissant chaque être vivant avec tendresse, gratitude et louange.

. Constructeur habile d’un nouveau monde en tant qu’artisan éclairé, ingénieur, ouvrier, fermier, chef de chantier, inventeur, magistrat, éducateur etc.

. Contemplatif, méditatif, homme de prière, conscient de la grande unité de toutes choses, propageant des flux d’énergie positive dans toute la Création.

. Scientifique, professionnel ou amateur, engagé dans la recherche concernant les dommages que subit la création, leur nature et leurs causes et le comment de leur réparation.

. Un citoyen lobbyiste faisant pression sur les autorités locales, régionales et nationales pour qu’elles déclarent qu’il y a urgence climatique et qu’elles adoptent sans attendre une législation protectrice du climat.

. Un responsable religieux, pasteur, prêtre, rabbin ou autre, créant ou revitalisant des rituels liturgiques, imaginant des célébrations et repensant la théologie au service de la Création.

. Organisateur actif sachant susciter l’action communautaire et mobiliser les participants.

. Gestionnaire de conflits, capable de provoquer un dialogue apaisé débouchant sur une solution fraternelle des problèmes.

. Volontaire généreux de son argent, de son temps, de son énergie, de sa compétences, actif dans des organisations politiques ou sociales agissant en faveur du climat.

. Last but not least, réduire votre propre production de CO2 par des changements adéquats de votre mode de vie (trouvez des idées sur Internet)

 

Chacun de nous a une vocation conforme à son tempérament, à sa passion, à ses intérêts et aux élans de son cœur, qui le conduit de manière unique et personnelle au service de la guérison du climat. Il faut prendre conscience de ses dons et trouver sa place.

 

Remarques finales
Pour faire face à l’apocalypse climatique qui menace, nous devons apprendre à vivre sur notre planète comme si tout était nouveau, inconnu et sacré. Il nous faut réorganiser nos communautés pour répondre aux besoins dramatiques d’une nouvelle réalité. Personne ne peut le faire seul, mais nous sommes peut-être capables de le faire tous ensemble.
Bien que je sois toujours dans ma propre évolution alchimique personnelle, je sens participer au grand mouvement de renouveau et je m’y confie.

Je ne suis plus hanté, je suis motivé. Je vais avoir un grand rôle, comme chacun de nous, dans la vie nouvelle de la Création.

Le divin fait de nous des êtres nouveaux pour un monde nouveau. C’est le « travail de l’âme » de l’humanité. Ce n’est pas facile. Mais comprendre ce qui est en train de se passer peut nous aider à traverser ce que nous avons à traverser pour cette nouvelle ère.

 


Retour vers spiritualité
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque