Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Progressive Christianity NetworK



Les Églises progressistes
et l’attentat islamiste de Manchester

 

Manchester attack

Article publié le 31 mai 2017

 

Adrian Alker

prêtre de l'Église d'Angleterre
président du réseau britannique des Églises progressistes

Progressive Christianity Network Britain


 

Traduction Gilles Castelnau

 

22 janvier 2020

Qu’avons-nous à dire à une nation et à des familles au cœur brisé et englouties dans le deuil après l’atroce attentat de Manchester. (Note. Cet attentat islamiste a fait 22 morts et des dizaines de blessés)
Nous avons été traumatisés, attristés et – oui – en colère devant la perte de tant de jeunes vies. De nombreux cas similaires ont eu lieu à travers le monde : quelques jours après l’attentat de Manchester une vingtaine d’enfants chrétiens coptes ont été tués par des extrémistes islamistes en Égypte où la population chrétienne vit dans la peur.
[...]

Qu’avons-nous à dire ?

• Sans doute nous enraciner avant tout dans la compassion exceptionnelle qu’ont vécue les habitants de Manchester notamment dans leurs services d’urgence, leur personnel soignant, leurs chauffeurs de taxis, les hôteliers et généralement tout le voisinage.
La compassion est au cœur de l’enseignement de Jésus de Nazareth et de notre compréhension de la vie. Plus que la gentillesse et la bonne volonté, la compassion est ouverture du cœur à l’autre et reflet de l’Amour absolu que beaucoup d’entre nous nomment « Dieu ».
La compassion est traditionnellement définie par la parabole du bon Samaritain (Note. celui-ci prend la peine de s’occuper d’un blessé abandonné sur le bord de la route. Luc 10.25 ss) : elle transcende et dépasse la simple attitude religieuse. Elle appelle à une pleine humanité qui ne connaît pas de limite et ne se soumet à aucune règle de pureté ni aucune doctrine religieuse. La compassion est au cœur des grandes religions du monde alors même que leurs fidèles s’en détournent et la trahissent trop souvent.

• Le second point est de nous attacher – comme d’ailleurs bien d’autres Églises et organisations – à pratiquer un dialogue ouvert et honnête entre individus et groupes de foi et d’idéologie divers. Le danger du fondamentalisme religieux est plus présent que jamais et plusieurs de groupes PCN s’y opposent déjà en pratiquant l’ouverture d’esprit de façon remarquable.

Le moins que nous puissions faire est d’espérer, prier et agir afin que nos concitoyens en deuil, les blessés, les traumatisés, ceux qui pleurent soient réchauffés par la puissance de notre amour et de notre compassion afin qu’ils puissent affronter les semaines, les mois et les années qui viennent.

Et que nous œuvrions au changement des cœurs de tous ceux qui pervertissent l’esprit de la religion dans la cruauté et la haine.


Retour vers "spiritualité"
Vos commentaires et réactions

 

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.