Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 

Dieu, le bien et le mal

 

Question


• 1 • Les hommes ont-ils imaginé Dieu afin d’avoir l’espérance d’une vie après la mort ?

• 2 • S’il y a vraiment un Dieu créateur du monde, comment se fait-il que la plupart des hommes soient égoïstes et pensent surtout au mal ?



Réponse de Gilles Castelnau

 

• 1 •
C’est le judaïsme qui, le premier, a « imaginé » Dieu : le bouddhisme n’a pas l’idée d’un Dieu gérant une vie dans l’au-delà et je vous rappelle qu’au début du judaïsme le christianisme et l’islam n’existaient pas encore.

Dans le judaïsme, l’idée d’un Dieu gérant une vie dans l’au-delà n’apparaît que très tardivement. La première mention n’en est faite qu’au livre de Daniel :

La foule de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l'opprobre, pour la honte éternelle. (Dan 12.2).

Daniel est le dernier livre de la Bible hébraïque. Il a été écrit vers l'an 164 av. JC, pour encourager les Juifs lancés dans la révolte sanglante des Maccabées contre la domination helléniste.
Jusque là, aucun texte de la Bible ne mentionne de survie dans l’au-delà auprès de Dieu.
On ne peut absolument pas dire que les hommes ont-ils imaginé Dieu afin d’avoir l’espérance d’une vie après la mort.

 

• 2 •
En ce qui concerne le mal dominant le bien dans le monde créé par Dieu, je vous ferai remarquer qu’on peut dire le contraire.

Je vous trouve bien pessimiste de voir le mal dominer le bien dans le monde. Certes il y a du mal dans nos pensées et nos actions, des vols, des meurtres, des égoïsmes, des drame conjugaux et es guerres dans certains pays.
Mais il y a aussi du bien dans nos pensées et nos actions. Des attitudes de générosité, de soutien mutuel et familial. Nous avons même institutionnalisé l’entraide avec le Secours populaire, la Cimade, Médecins du monde, le RSA, l’instruction gratuite etc. Tout ceci est le bien.

Si vous trouvez difficile de croire en Dieu à cause de l’existence du mal, ne trouvez-vous pas qu’il est encore plus difficile d’expliquer l’existence du bien s’il n’y avait pas de Dieu ?
 

 


Retour vers Gilles Castelnau
Retour vers spiritualité

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.