Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 


« Le loup habitera avec l'agneau »

une fake news ?

 

 

 

Gilles Castelnau

 

 

25 février 2018


Esaïe 11
Le loup habitera avec l'agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau ;
Le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble et un petit enfant les conduira.
La vache et l'ourse auront un même pâturage, leurs petits un même gîte ;
Et le lion, comme le bœuf, mangera de la paille.
Le nourrisson s'ébattra sur l'antre de la vipère et l'enfant sevré mettra sa main dans la caverne du cobra.
Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte ;
Car la terre sera remplie de la connaissance de l'Éternel comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.

 

Une fake-news est une information imaginée de toute pièce, sans fondement réel dans le but de créer une ambiance, un changement d’opinion. L’exemple classique est le nombre d’Américains présents lors de l’investiture de Donald Trump. Il a dit que l’avenue était noire de monde. C’était faux et les journaliste ont immédiatement publié les photos montrant que lors de l’investiture d’Emmanuel Obama il y avait beaucoup plus de gens présents. Mais Trump a affirmé avec force que c’était « faux ». Ce qui était « vrai », selon lui, était la foule le soutenant. Les Républicains l’ont cru car on croit ce qui nous correspond à nos idées.

Il y a aussi l’idée, répandue parmi les jeunes, mais pas seulement, qu’un « complot » nous cache la vérité. Ainsi l’attentat islamique aérien de 2001 contre les Tours jumelles de New-York ne serait en réalité pas islamique mais un montage, sans doute de la CIA, un complot.

On a aussi prétendu que les Américains n’avaient jamais marché sur la Lune, les photos les montrant avaient été manipulées en laboratoire par un complot également de la CIA.
Emmanuel Obama – qui est pourtant enraciné dans son Église protestante - ne serait en réalité pas chrétien mais musulman.
Il ne serait pas non plus né aux États-Unis mais en Afrique. Et sa présentation de son extrait de naissance n’a pas changé la certitude des fabricants de cette fake news qu’il s’agit en réalité d’un complot.
Hillary Clinton serait manipulée par un puissant réseau pédophile.
Les gens affirmant que ces fake news imaginaires sont réelles estiment faire partie des privilégiés qui sont au courant d’une vérité cachée, secrète. Leur attitude en politique, devant le monde, devant la vie, est influencée par ces fake news et en même temps développe la croyance en ces fake new.
Une institutrice  de Haute-Savoie forme déjà ses élèves de CM2 à débusquer ces fausses informations.


La question est que les fake news n’ont pas de preuve. Mais on ne peut pas non plus prouver qu’elles sont imaginaires.
Les jeunes fabriquent une fake news lorsqu’ils qui croient « révéler » une « vérité » secrète qu’un complot nous « cache ». Peut-on penser que les choses sont différentes lorsque nous pensons que des « vérités » sont « révélées » par Dieu dans la Bible alors qu’elles sont « cachées » par l’opinion publique ?

Lorsqu’Esaïe dit qu’un jour « Le loup couchera avec l’agneau », et que La Fontaine le contredit avec la fable : « Le loup l’emporte et puis le mange sans autre forme de procès », lequel des deux dit une fake news ?
Et lorsque le pasteur Martin Luther King dit : « Je rêve qu’un jour sur les collines rousses de Georgie les fils d’anciens esclaves et ceux d’anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité. »
Lorsque nous disons qu’il y a un Dieu au ciel, est-ce une fake news ou une vérité vraie ? Si je dis qu’une théière rose tourne dans le ciel, est-ce plus crédible ?
Les Hébreux sont-ils réellement sortis d’Égypte avec Moïse à travers la mer Rouge ? Cet événement est le fondement de l’unité du peuple juif et aussi de la foi et de l’espérance des chrétiens. Mais les historien disent ne disposer d’aucun document de l’époque, d’aucun texte, ni en hébreu ni en hiéroglyphes, d’aucune trace laissée dans le désert du Sinaï par le peuple hébreu qui y aurait passé, dit-on 40 ans (sans y abandonner ni sépulture, ni outil, ni arme, ni tesson de poterie.)
Cet événement qui suscitait notamment l’enthousiasme des esclaves noirs dans les plantations de coton des États-Unis en les faisant chanter « Let my people go ! » est bien un des fondements de notre foi mais pourrait être qualifié de fake news dans la mesure où il transmet une foi (une idéologie) puissante sans être basé sur des preuves matérielles.

Un petit garçon sortait de l’école du dimanche en disant « ce que le pasteur nous raconte, on sait très bien que ce n’est pas vrai ».

On dit que Dieu a donné la Terre promise à Abraham et à ses descendants, et la preuve en est qu’il aurait fait miraculeusement écrouler les murailles de Jéricho et a arrêter la course du soleil dans le ciel pour que Gédéon puisse terminer le massacre de ses ennemis amorites (Josué 12.12). Et cette attribution de la Terre pormise provoque les oppositions que l’on sait entre Israéliens et Palestiniens.
Est-ce une fake news ? Est-ce une vérité absolue ?

Quand on dit que Jésus a marché sur l’eau, que son tombeau est vide, qu’on a retrouvé le saint Suaire et que sa Couronne d’épines est conservée à la Sainte Chapelle de Paris, transmet-on une fake news ou une preuve de sa divinité ? et le récit de l’étoile des mages qui marchait devant eux et s’arrêtait sur le toit de la maison où était l’enfant ou celui de l’armée des cieux en masse qui chantait dans le champ des bergers ?

Et quand les musulmans disent que le Coran a été directement dicté à Mohamed qui était presque illettré et n’aurait donc jamais pu l’écrire de lui-même, que l’ange Gabriel a emmené Mohamed de ciel en ciel depuis le dôme du Rocher à Jérusalem sur sa monture El Bouraq jusqu’à rencontrer Dieu lui-même s’agit-il de preuves absolues ou sont-ce des fake news ?

Un haut fonctionnaire spécialiste des fausses informations vient de dire sur internet : « Il faut disposer de capacité d’identification de ces fake news, voire de disposer de contre-mesures s’impose comme une nécessité vitale. »

Mais lorsqu’on dit : « heureux les doux, ils hériteront de la terre,  heureux ceux qui pleurent ils seront consolés » on ne dispose pas d’une capacité d’identification permettant de savoir s’il s’agit d’une fake news !

Cette parole est-elle « vraie » car Jésus lui-même l’a dite au nom de Dieu ? Ou à cause de l’autorité de l’évangéliste Matthieu qui dit que Jésus l’a prononcée au nom de Dieu ? ou parce que le pasteur rapporte que Matthieu a dit que Jésus l’avait dit de la part de Dieu ?
Ou bien la considérons-nous comme « vraie » par un élan de foi montant de notre cœur ?

Est-elle objectivement « vraie » parce qu’on nous a affirmé qu’elle l’est ou l’est-elle subjectivement parce que nous y adhérons de tout cœur ? »

La libération de l'esclavage d'Égypte
La victoire du petit David contre le géant Goliath
la Résurrection de Jésus
sont-ils des vérités parcequ'on peut les prouver ou parce que l'espérance de notre cœur ne peut nous en détourner ?
La Résurrection de Jésus, par exemple, est-elle assurée par l'authenticitré du saint Suaire ou par l'Esprit de Résurrection qui monte en notre cœur ?

Si l'on est sur le terrain de la vérité historique, de la science,
il ne faut pas y mêler notre foi religieuse
Ce n'est pas la foi en Dieu qui doit décider de la vérité historique d’un événement.
• Si l'on est sur le terrain de la foi, on n'a pas besoin de preuves scientifiques.
Ce n’est pas un argument historiques, une preuve archéologique qui doit décider de notre foi

Le rabbin Yann Boissière disait sagement que la preuve qu’il fallait se priver de tels arguments objectifs est le vide du Lieu saint du le Temple de Jérusalem. Dans le Lieu saint il n’y avait aucune représentation de Dieu, aucune statue, aucun objet manifestant une Présence de manière matérielle
En 63 av. J.-C. lorsque le général romain Pompée s’est trouvé devant le Temple de Jérusalem, ses officiers lui ont dit qu’il était impossible d’entrer dans le Lieu saint sans mourir. Pompée a courageusement tiré son épée prêt à affronter ce Dieu redoutable mais s’est trouvé devant un Lieu totalement vide car on ne peut pas affronter Dieu, même l’épée à la main. Toute représentation de Dieu et de la vérité spirituelle ne serait qu’une fake news.

Le risque est de prétendre présenter des vérités spirituelles avec une objectivité prouvant leur vérité et évitant ainsi de les fonder uniquement sur l’élan de foi et d’espérance qui surgit dans notre cœur.
La « vérité » de la Bible est-elle objectivement assurée ou l’affirmons-nous dans la foi à cause de l’élan d’espérance montant dans notre cœur

C'est la foi qui nous sauve de la détresse et de l'angoisse, ce n'est pas une découverte historique !

 

 

Retour vers "croire aujourd'hui"
Retour vers Spiritualité
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

arce qu'on peut les prouver

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.