Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Que peut-on croire aujourd'hui ?

 

 

 

Esprit de Noël

 

 

Gilles Castelnau


 

16 décembre 2017

Fébrilité et joie de la fête. Il fait nuit tôt mais nous avons la lumière des guirlandes et des vitrines des magasins. On fait des achats, on pense aux cadeaux et au dîner de fête en famille ou avec des amis. On est content. Un peu meilleur. Il faut penser à donner une pièce aux mendiants et peut-être à Médecins sans frontières ou à l'Armée du Salut. C'est bien.

J'ai regardé sur Google qui, naturellement mélange un peu tout : les lettres au Père Noël, les lutins qui l'accompagnent, les traditions provençales, les cartes électroniques, les recettes de gâteaux...

J'ai aimé un grand magasin dont la belle décoration est faite d'arbres rouges et de fées élégantes, aux yeux il est vrai un peu vides. Et en effet, pourquoi pas des fées et des arbres rouges ?

On est au creux de l'hiver, les nuits sont longues, on a bien besoin de s'encourager et de se donner un peu de lumière ! J'en suis content. J'aime Noël.

 

Et les chrétiens du 4e siècle qui ont eu l'idée de célébrer la naissance de Jésus ce jour-là ont eu bien raison.
C'est Jésus qui, dans notre monde, a montré le plus de dynamisme créateur et le plus de fraternité. C'est lui qui osait dire à un homme : « Lève-toi et marche » et à une femme : « Va en paix ».

C'est lui qui avait tellement de lumière dans son cœur, tellement de chaleur amicale, tellement d'esprit critique aussi pour toute les injustices qu'il voyait et les méchancetés qu'il entendait, que l'on pensait que Dieu l'inspirait.

Et je pense que Jésus aurait aimé l'atmosphère des arbres rouges et de ces fées aux ailes de libellules (dont il aurait pensé sans doute que leur regard, effectivement, est vraiment vide).

Et je laisse monter cet esprit dans mon cœur car je me sens redevenir, en ce temps de Noël, un peu plus humain.

 


Retour vers "que croire ?"
Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.