Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Spiritualité

 


Les souffrances de Jésus
sur la croix
ont-elles expié nos péchés ?

 


 

Gilles Castelnau

 

 

15 avril 2017

Je suis scandalisé de la terrible image qu'une telle idée donne de Dieu. La prétendue « colère de Dieu » contre le « péché » des hommes n'a pas été apaisée par la mort de Jésus. Dieu n'a pu qu'être horrifié par ce meurtre du Vendredi-saint, comme d'ailleurs par le meurtre de tout homme.

Saint Anselme (1033-1109) a développé toute une théorie sur le sacrifice de Jésus destiné à contrebalancer le péché des hommes. Jésus, dit-il, n'aurait vécu sur terre que pour y mourir. Sa croix serait un drame joué pour le salut des hommes mais, en quelque sorte, directement entre lui et Dieu.

Cette conception d'un Dieu singulièrement préoccupé du péché des hommes et étonnamment intéressé par son propre « honneur » nous semble bien différente du message de Jésus-Christ.
Si c'était cela, Jésus l'aurait dit.
Si la souffrance avait un rôle rédempteur, il l'aurait dit aussi.

Si le Christ nous libère et nous sauve, c'est qu'il a lutté avec ferveur, persévérance et sans crainte ; il a été vaincu par les forces destructrices de l'immobilisme et nous entraîne pourtant, à cause de son enthousiasme et de son amour, à cause de Dieu que nous devinons en lui. Mis en route par le même Esprit divin qui l'animait, nous le suivons, nous entrons, nous aussi, dans ce dessein de Dieu et nous participons à la création d'une nouvelle humanité libérée de ses aliénations, « sauvée » en un mot.


Retour vers Spiritualité
Retour vers la page d'accueil
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

«  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.