Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Sea of Faith

 

 

Dieu de la vie

ou Dieu de l'amour

 

God as ‘Life’ or God as ‘Love’?

 

Rodney Eivers

Sea of Faith d'Australie

 

4 septembre 2013

La question de savoir ce que nous entendons par « Dieu » revient constamment, si tant est d’ailleurs que nous utilisions ce terme car certains n’en veulent plus et je les comprends.
Mais pratiquement, lorsqu’on préside un culte, par exemple, il est vraiment difficile d’employer les métaphores alternatives que certains proposent. Même la fameuse formule de Paul Tillich « le Fondement de notre être » n’a guère de signification. Il est très difficile de résumer brièvement nos plus hautes valeurs, nos idéaux les plus beaux, nos expériences les plus élevées et nos préoccupations les plus ultimes. C’est pourquoi je continue à dire « Dieu » et je laisse chacun donner à ce mot le sens qu’il veut.

Il est pourtant des cas où on peut sans difficulté remplacer, comme le fait Don Cupitt, le mot « Dieu » par « Vie ». Il me semble que quantité de gens, aussi bien dans le monde religieux que dans le monde profane, considèrent que ces deux termes sont équivalents. La Vie est ce qui est.
Par exemple on peut dire « si Dieu veut » et comprendre que la chose se produira si la vie y conduit.
Si un enfant demande « pourquoi les singes ont des queues et pas les hommes ? », on peut parfaitement répondre : « parce que Dieu nous a créés ainsi ». En d’autre termes « c’est ainsi que la vie a évolué, c’est ainsi que cela s’est passé ». C’est simple et c‘est vrai.

L'affirmaiton « Dieu est la vie » pose un problème car la vie n’est pas nécessairement amour et juste.
Qu’en est-il donc de Dieu ? Il est toujours amour mais il n’est pas toujours juste. Jésus disait bien : « Dieu fait pleuvoir sur les justes comme sur les injustes ».
Les conceptions de Dieu « vie » et de Dieu « amour » sont incompatibles. Si on ne veut pas parler de deux Dieux, disons alors qu’au lieu d’une trinité nous avons une bi-unité : deux personnes en une.
Ceci me semble bien correspondre à mon expérience chrétienne de foi et de vie. Le grand commandement de Jésus devient dès lors : « aimer Dieu (célébrer la vie) et aimer son prochain (promouvoir l’esprit de bonté dans toute l’humanité). »

 

 Traduction Gilles Castelnau

 


Retour

Retour vers "Sea of Faith"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.