Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

Ta religion ne compte pas

 

14 juin 2010

Matthieu 25.32
Le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ; j'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi...


Le Christ nous dit :

J’ai eu besoin d’un voisin, étais-tu là ?
Ta religion, la couleur de ta peau, ta réputation ne comptent pas : étais-tu là ?

J’avais faim et soif, étais-tu là ?
Ta religion, la couleur de ta peau, ta réputation ne comptent pas : étais-tu là ?

J’avais froid, j’étais nu, étais-tu là ?
Ta religion, la couleur de ta peau, ta réputation ne comptent pas : étais-tu là ?

J’étais sans maison, étais-tu là ?
Ta religion, la couleur de ta peau, ta réputation ne comptent pas : étais-tu là ?

J’étais malade, étais-tu là ?
Ta religion, la couleur de ta peau, ta réputation ne comptent pas : étais-tu là ?

Partout où tu vas, je suis pourtant là pour toi
Ta religion, la couleur de ta peau, ta réputation ne comptent pas
Moi, je suis toujours là pour toi.

Sydney Carter

 

Traduction Gilles Castelnau

 

Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

ssage  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.