Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion


 



La Cimade à Vintimille



Elysabeth Marque

Elys, Elis, Marie France,  Groupe Cimade 06

 

 

6 février 2017

La situation est toujours aussi  dramatique à Vintimille.

Un jeune est décédé vendredi soir, percuté par un train dans le dernier tunnel ferroviaire, 1 km avant la France. La police étant partout dans Vintimille pour rafler les migrants et les ramener dans le sud de l'Italie, ils prennent de plus en plus de risques pour tenter de passer la frontière

Depuis fin janvier, à la demande de la Préfecture, le camp géré par la Croix-Rouge Italienne n’accueille plus les nouveaux arrivants soi-disant pour des travaux d’entretien ! Les réfugiés sont à la rue. Il faut de toute urgence des duvets, des matelas de sol , des sacs à dos contre la pluie et le froid.

L'église recueillent les femmes avec leurs enfants, et les mineurs quand il y a assez de place (ce qui n'a pas été le cas hier soir).  A la gare de nombreux migrants essaient de prendre le train ; la police Italienne veille sur les quais, et s’ils réussissent à monter dans un train, la police française les en fait descendre à Menton-Garavan, ou Nice, Antibes, comme d'habitude … Il faut savoir aussi que  le premier ministre italien Paolo Gentiloni a signé, avec son homologue Lybien Al Serraj, un accord pour empêcher les bateaux de partir de Lybie, dans le but "d’endiguer le flux migratoire."

les nouveaux arrivants à Vintimille se réfugient devant  ou dans la gare. Les associations italiennes  vont les voir et  offrent repas à ceux qui le demandent. les maraudes françaises viennent aussi tous les jours mais cela se durcit aussi pour elles : celles qui se tiennent sur le parking en face de l' église provoquent  des réactions violentes de la  part des voisins qui expriment leur rejet et  agressent les bénévoles. La police aussi se fait menaçante vis à vis des maraudeurs, contrôlant de plus en plus leurs papiers et disant qu'ils vont confisquer leurs véhicules.

Ces infos nous sont relayées en partie par les collectifs d'assos qui se bougent sans relâche pour apporter aide et soutien.

Ce soir, à Nice,  une énième réunion rassemblera  les" solidaires " dont nous faisons partie pour préparer l'ensemble de la journée du 10  février (rendu du verdict de Cedric Herrou). Des prises de paroles de personnalités, des interviews et plusieurs ateliers de travail sur le délit de solidarité sont prévus.

Allez, on continue...

 


Retour
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.