Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 


Dieu peut-il se repentir ?



Pharisien libéré



16 janvier 2017

Au bar du Parvis, l’animation est à son comble. On parle du premier débat de la primaire de gauche et les esprits s’échauffent. Mais Joseph, athée radical, ne parle jamais de politique. Il est en mission. Chaque dimanche Hélène, l’institutrice, vient prendre son petit dej’ au Bar du Parvis après la messe où elle a communié. Avant qu’elle ait commandé son chocolat et ses croissants, Joseph l’interpelle :

- Se repentir c'est manifester du regret en considérant rétrospectivement ce qu'on a fait ou ce qu'on se proposait de faire.

Or les écritures nous montrent en plusieurs endroits un prétendu "Dieu" se repentant et revenant humblement sur ses propos ou sur ses œuvres, comme s'il prenait conscience d'avoir fait le con ! Voir notamment La Bible, Exode 32, 10-14).

Mais à votre avis, si Dieu est parfait, infaillible et tout puissant, de quoi donc pourrait-il se repentir ?

Hélène n’est pas démontable. Elle n’a rien d’un mouton inculte comme Joseph aime à peindre les catholiques. Comme Bob, le patron du bistrot, met le temps qu’il faut à la servir, elle répond tranquillement :

- Tu as tout dit : "un prétendu "Dieu" Le Dieu dont parle l'Ancien Testament n'est pas enfermé dans les pages d’un livre. Le livre t'en donne une/des représentations comme la carte te montre une projection du territoire mais n'est pas le territoire lui même. (1)

Je dirais même que l'analogie va plus loin : tu regardes les cartes militaires du 16e siècle et les cartes d'état major IGN d’aujourd’hui pour une même région, disons l'Alsace, tu constates que les cartes ne te montrent pas la même chose. Pourtant, c'est toujours l'Alsace. L'Alsace reste autre chose que les descriptions reproduites sur l'une et l'autre carte.

M'as-tu suivie ou je te fais un Mappy ? »

A 10  h du matin, Joseph n’en est pas à sa première bière. Cela lui donne un peu de mal à encaisser son échec ; il n’a pas réussi à mettre Hélène en rage. Il remet le couvert :

- Façon délicate de dire que la Bible n'est PAS la parole de Dieu, mais un tissu d'âneries écrites à son propos par des demeurés. »

Au fond du bistrot, assis derrière son double express et concentré sur son jeu de Solitaire, Le Vieux lève le sourcil. Au bar du Parvis, on le désigne comme « le Vieux » ou « l’Hérétique ». Il fut prof’ d’histoire dans divers collèges ou lycées en région parisienne. Certains disent même qu’il fut chargé de cours dans un institut universitaire. Joseph le dit « croyant » (donc débile) mais personne ne l’a jamais vu aller à l’église.

- Je reconnais là la délicatesse d'un athée prosélyte s'adressant à une catholique. On voit le type qui croit avoir vaincu, fait l’espagnol et le tour de manège et porte l'estocade sans regarder le pouce de l'empereur. 

Joseph cherche à pousser son avantage

- Sitôt qu'on analyse un tant soit peu un texte soi-disant "sacré" on en vient à la même conclusion : Ramassis d'absurdités théologiques rédigées par des bédouins demeurés pour des demeurés comme eux. »

L’Hérétique relève le gant :

- Analyse, où ça ? Il y a boomerang. Comme chacun sait, tu lances cette arme en l’air et si tu t’y prends mal, elle te revient dans la tronche. Tu nous montres que ton ignorance est de la même taille que ton mépris. Tu ne sais pas que les mythes sont faits pour porter un message et ne sont pas le message. Comme n’importe quel fondam’, tu t’arrêtes à la lettre !

Un grand prof d'histoire ancienne, athée et communiste, disait "les mythes sont toujours vrais". Lui ne parlait pas de la lettre du récit. Jean Pierre Vernant ne disait pas que les mythes étaient des "tissu d'âneries ". Sur le fait qu'ils fussent ou non paroles ou faits de "Dieu", il évitait de se prononcer, disant qu'il n'en savait rien. Il est vrai que Jean-Pierre Vernant était un type cultivé et c'est ce qui te manque le plus quand tu juges des langues et civilisations anciennes dont tu ne sais rien.

Quant à l'idée que le auteurs de la Bible seraient des "demeurés" parce qu'ils n'ont pas inventé le chemin de fer, au vu du raffinement des figures de style, des faux-semblants, des homophonies imitatives, et autres astuces dans le texte dans sa langue d'origine, il n'y a qu’Esope ou La Fontaine qui fassent quelque chose d’aussi raffiné parmi les modernes. Je te suggère d'écouter une fois par an  Thomas Römer au collège de France quand il parle de ce recueil de textes d'origines diverses et de leur collation. Cela risque de t’apprendre d’une part la méthodologie d’une "analyse" de textes anciens et, d’autre part, que leurs auteurs étaient plus futés que toi en matière de langage et de jeux langagiers. Et puis cela te donnera, une fois par an, une chance de savoir ce que tu dis. 

Joseph s’étouffe presque. Il affirme qu’il est insulté.

- Mais tu te défiles, l’Hérétique ! tu ne réponds pas à ma question ! »

L’Hérétique tourne paisiblement sa cuillère dans son double express quoiqu’il le prenne sans sucre.

- Laisse moi le temps d’y venir ! Pourquoi ce mythème du dieu qui se retourne et se repend (ce sont 2 sens du même mot) ?
• d'une part l'hébreu biblique n'est pas une langue abstraite comme le grec (2). Quand elle doit dire des trucs philosophiques, elle utilise des métaphores concrètes.
• d'autre part, ça rappelle la RTT prise par Dieu le 7e jour, en Genèse 2. Un Dieu peut-il être fatigué et faire la semaine anglaise ?
Au 7e jour, Dieu se retire pour faire de la place aux hommes (Tsimsum dit la théologie juive, Kénose dit la théologie chrétienne). Dans l’Exode, il se rend compte qu'il ne s'est pas retenu, qu'il a "oublié" (Oops ! : parlons comme la Bible avec la figure de l'anthropomorphisme) qu'il s'était retiré en donnant le libre arbitre (en Genèse 3).
La Bible dit ici et là que Dieu n'est pas "tout puissant" (3) ou que la toute puissance évoquée dans les 7 directions de la transcendance (4) n'est pas celle dont use Bachar Assad, celle du dictateur.


Notes

1- Profitons de l’occasion pour rendre hommage au regretté Jean-Christophe Victor, récemment décédé, qui fut le meilleur professeur de géographie qu’ARTE nous ait offert avec son émission le Dessous des Cartes.

2 – phrase répétée au moins une fois par séance du cours d’hébreu de Gilles Castelnau

3- Lire Omnipotence and Other Theological Mistakes Charles Hartshorne, Albany : State University of New York Press, 1984, regrettablement jamais traduit en français mais je suis volontaire pour le faire. On peut encore l’acheter en ligne et en anglais.

4- Les 7 directions de la transcendance, selon les philosophes scolastiques, sont ainsi définis en extension entre le 12e et le 14e siècle de l’ère commune :
omnipotence, omniscience, omniprésence, omni-benevolence, éternité, nécessité, unicité
Le concept est peut-être issu des gnostiques. Il tient au fait que l’infini est alors celui d’Aristote et qu’il est sécable et n’est donc pas sans commencement ni fin comme dans la pensée moderne.
Au 14e siècle, l'infini mathématique change de sens avec Jean Dun Scott qui en fait un continuum sans commencement ni fin et, par là, insécable. Il en tire l'idée théologique d'un Dieu qui serait un infini en actes renvoyant aux "archives de la philosophie les 7 directions de la transc"



Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.