Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Sea of Faith Network (NZ) Newsletter

 

 

Sea of Faith - Nouvelle Zélande

 

 

Don Cupitt

 

Richard Holloway

 

L’ancien évêque épiscopalien d’Édimbourg Richard Holloway
écrit sur le Rev. Don Cupitt
professeur à l’Université de Cambridge

 

traduction Gilles Castelnau

 

11 janvier 2017

Pendant des années j’ai été une personnalité-du-refus. Je refusais de reconnaître les doutes que j’avais concernant la foi que j’avais promis de défendre contre tous ses ennemis car je craignais secrètement d’avoir à reconnaître qu’ils avaient raison.

Je mettais notamment mes paroissiens en garde contre quelqu’un que je refusais de lire car je craignais qu’il puisse changer ma vie.

Don Cupitt m’effrayait dans la mesure où il n’était pas un athée ordinaire. Il était un homme religieux, prêtre de l’Église d’Angleterre, et il y avait de la sainteté dans sa recherche intense de la vérité.

La meilleure manière de le comprendre est de penser à la métaphore de l’équateur :

Quand un « réaliste » franchit l’équateur, il s’attend à voir une véritable ligne noire à travers l’océan.
Un « réaliste critique » ne pense qu’à une ligne étroite et grise.
Quant aux « non-réalistes » ils savent que le système de lignes de latitude et de longitude qui marque sur nos cartes notre route sur le globe n’existe que dans notre imagination.

Il en est de même poru la religion : elle est un système de mythes destiné à guider nos vies. Utilisons-le. Réjouissons-nous de sa poésie et de sa spiritualité. Mais ne perdons pas notre temps à rechercher de ligne noire dans la mer.

 

 

Retour vers "libres opinions"
Retour vers Sea of Faith - Nouvelle Zélande
Vos commentaires et réactions

 

 

v it libérs du sacré

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.