Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

ProgressiveChristianithy.org

 

Un christianisme progressiste

sans apologétique




Progressive Christian Unapologetics


Jim Burklo

pasteur de l’Église Unie du Christ, Californie
doyen associé du Bureau de la vie religieuse
université de Californie du sud

 

traduction Gilles Castelnau

30 novembre 2016

Lorsqu’il s’agit de parler de doctrine, nous qui sommes chrétiens progressistes, nous ne faisons aucun panégyrique. Nous ne croyons pas aux vieux dogmes qui viennent entraver la bonté, l’inclusion, la science et le sens commun. Dès lors il n’y a rien d’étonnant à ce que peu d’entre nous soient capables de l'aplogétique de notre foi comme la pratiquent les fondamentalistes chrétiens qui mémorisent pour cela des dizaines de réponses toutes faites aux objections qu’on fait à leur doctrine.

J’ai rencontré récemment avec une étudiante qui était bouleversée de sentir qu’elle ne pouvait plus adhérer à la doctrine qui courait dans sa communauté évangélique. Elle était particulièrement déstabilisée par l’interprétation que l’on y faisait des récits bibliques de la création. Elle critiquait à juste titre l’affirmation doctrinale qu’il s’agissait là de la Parole littérale d’un Dieu surnaturel.
Elle prenait conscience du fait que tout l’édifice de la théologie évangélique est fondé sur l’idée de l’autorité absolue de la Bible en tant qu’expression véritable et définitive de la volonté de Dieu. Mais si la Bible a été écrite par des hommes avec leurs propres points de vue et les opinions qu’ils voulaient défendre plutôt que par des inspirations directes du Vieil Homme dans le Ciel, les atouts disparaissent du château de cartes évangélique.

Elle posait des questions précises et je lui donnais des réponses précises. Au bout de trois quarts d’heure elle a dû partir pour assister à un cours. J’ai alors pris conscience que j’avais bien répondu à ses questions mais que je ne lui en avais pas moi-même posé une qui aurait pourtant été au moins aussi importante : pourquoi s’attache-t-elle tellement à ses doutes et à ses incertitudes ? Quel est le sens de son questionnement ? Aurait-elle peur que si elle mourait maintenant elle irait en enfer ? C’est, en effet, ce que disent de nombreux évangéliques en ce qui concerne le manque de foi.

Le christianisme progressistes sans apolofgétique manifeste tout d’abord une profonde compassion pour ceux qui ont été mortellement terrorisés par la damnation éternelle, comme cette étudiante, s'ils n’acceptaient pas les doctrines fondamentalistes.
Nous ne voulons pas polémiquer mais nous proposons une position différente à trois niveaux :

Poteaux indicateurs progressistes

• L’amour est notre Dieu, la bonté notre religion

• Nous gardons la foi, nous rejetons les dogmes

• Nos œuvres sont nos credo

• L’histoire de Jésus est un mythe vrai

• Nous prenons la Bible au sérieux mais pas littéralement

• Les questions sot plus importantes que les réponses

• Notre chemin vers Dieu est bon. Les autres aussi.

• Stationnez ici votre auto mais pas votre intelligence

• Dieu est plus grand que notre religion

• Dieu évolue, notre foi aussi

• Nous célébrons les mariages de même sexe

Discours ascenseurs

• En une fraternité d’amour nous suivons la foi chrétienne dans sa tradition historique. Nous l’interprétons et nous la pratiquons à la lumière du progrès social et scientifique.

• Nous adorons Dieu, qui est l’amour et nous suivons la route de la compassion radicale que Jésus nous a montrée.

• Nous vivons de la présence divine avec toute notre intelligence

• Nous croyons qu’il y a plus de valeur dans un questionnement intelligent que dans les réponses les plus convaincantes.

• La Bible nous propose un langage magnifique pour exprimer notre vie spirituelle : ses mythes et sa poésie nous inspirent.

• Nous pensons que les autres religions peuvent être aussi bonnes pour les autres que la nôtre l’est pour nous. Nous voulons apprendre des autres.

• Notre vocation est de préserver notre terre comme un lieu céleste de paix, de justice, de bonté, d’inclusion et de beauté.

Livres à lire

Des ouvrages comme ceux que nous écrivons.

 

A un moment de la conversation alors que je montrais à cette étudiante l’aspect mythologique de l’histoire de Moïse, elle m’a demandé :
- Et les plaies d’Égypte ? Vous ne croyez pas que l’eau du Nil est devenue du sang ?
Je lui ai répondu :
- Non. Mais c’est néanmoins un passage important du mythe de l’Exode.
Elle m’a alors cité un réponse apologétique de son manuel évangélique :
« Il s’agissait peut-être d’algues qui donnaient à l’eau cette couleur rouge. »
- Dans ce cas l’eau du Nil n’était pas du sang et il n’y avait pas de miracle. Il s’agissait alors d’un phénomène naturel qui n’exigeait aucune intervention surnaturelle.
Il est vrai qu’une certaine apologétique évangélique se borne à expliquer les récits de miracles de la Bible de cette manière simpliste.

Le christianisme progressiste invite à se libérer l’esprit d’une telle gymnastique. Il y a une autre manière de comprendre et de vivre la foi. Elle consiste à utiliser toute l’énergie inutilement dépensée à justifier l’inconcevable pour aimer notre prochain, ce qui est autrement difficile et important et même aimer radicalement nos ennemis comme Jésus l’a fait.


Retour vers Jim Burklo
Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.