Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

 

 

L’Église Protestante

Unie de Belgique

accepte les pasteurs homosexuels

 

 

 

15 juin 2015

Le Synode de l’Église Protestante Unie de Belgique a décidé, lors de son assemblée du samedi 13 juin 2015, de ne pas considérer l’homosexualité comme un obstacle à la possibilité d’exercer le ministère pastoral.

Un groupe de travail où chaque district de l’Église était représenté, a préparé cette assemblée extraordinaire du Synode Protestant autour du thème « Homosexualité et ministère pastoral ». Le groupe de travail a rédigé une recommandation qui a d’abord été envoyée, avec des annexes, à toutes les églises locales pour qu’elles en discutent, avant de faire l’objet d’une discussion au niveau régional et enfin d’un vote au niveau national.

C’est toujours le débat, le dialogue et la nécessité d’être contredit qui ont fait vivre l’Église protestante, mais cette fois, l’Église est même parvenue à prendre une décision claire, en toute sérénité et dans le respect mutuel de la différence d’opinion, concernant un sujet sensible à propos duquel les avis divergent fortement au sein de l’Église : l’homosexualité ne constitue pas un critère permettant d’exclure des candidats au ministère pastoral. Dans le même temps, personne n’est forcé à rien. Après cette assemblée, chaque église locale conserve également son droit de choisir son propre pasteur. Unis dans la différence.

Une partie du corps pastoral à l’occasion de 175 ans du Synode Protestant, le 17 octobre 2014. L’Église Protestante Unie de Belgique se caractérise par une grande diversité. Le corps pastoral est actuellement composé d’environ 15 % de femmes. Il y a quelques années, le Synode Protestant avait déjà décidé que, parallèlement au mariage, il était possible de demander la bénédiction des couples du même sexe lors d’un culte. Les églises locales ont, dans ce cas-ci aussi, la liberté d’y procéder ou non.

Dans la structure totalement démocratique de l’Église, l’Assemblée Synodale est l’organe constituant la plus haute autorité et elle est composée par le biais d’un système de représentation indirecte, lequel permet à environ 110 églises locales d’être représentées.



Retour vers "libres opinions"

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.