Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 

 

Respect de la vie


Lettre au pasteur François Clavairoly

président de la Fédération protestante de France

 


Gilles Carbonel


16 mars 2015

Monsieur le Pasteur, Monsieur le président,

Le texte que vous avez signé à propos du projet de loi sur la fin de vie, texte qui a donné lieu, en une du journal « Le Monde », au titre « Chrétiens, juifs, musulmans : l’appel des religions contre la loi sur la fin de vie », ce texte malvenu contient une phrase qui m’a donné un peu la nausée : « Rien ne pourra jamais justifier le droit de donner la mort à un homme : ni sa santé, ni son inconscience, ni son extrême vulnérabilité, ni même son désir de mourir. »

Vous vous êtes ainsi associé à cet amalgame manipulateur qui demande à traiter de même façon la question douloureuse de l’euthanasie (on tue quelqu’un parce qu’il est malade incurable en fin de vie) et le suicide assisté (on se réserve le droit de mourir soi-même dignement). Et sur ce deuxième point, que semble-t-il 82 % des français approuvent, vous vous êtes fâcheusement, et je l’espère involontairement, associé aux 8 % qui prennent habituellement des positions douteuses sur les grandes questions de notre époque (IVG, contraception, homosexualité, etc.)

Vous auriez pu porter la voix des protestants mais vous vous êtes contenté de vous associer à des représentants de religions et confessions dont le moins que l’on puisse dire est qu’elles n’ont pas toujours, s’agissant des questions de société, une grande proximité avec les valeurs républicaines.

On discerne, et cela vous fait honneur, un certain repentir dans l’interview que vous avez accordé à la chaîne BFM-TV, où vous insistez sur le fait que le projet de nouvelle loi ne traite que de l’euthanasie et pas du suicide assisté, vous indiquez plusieurs fois « c’est pour cela que j’ai signé ce texte », mais tout de même, Monsieur le Président, tout de même, une tribune du Monde, un titre racoleur en première page, l’image du protestantisme n’en est pas sortie grandie.

Bien fraternellement.

 


Retour vers la page d'accueil
Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.