Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 

 


Honest to God


Dieu sans Dieu

 

Une conférence
s’est tenue à Swanwick (Angleterre) en novembre 2013
pour le 50e anniversaire du livre de John Robinson
Elle a rassemblée 150 personnes.
Brian Wilson y a noté les citations que voici

 

Brian Wilson

Traduction Gilles Castelnau

 


24 février 2015

« Être honnête ». Elaine Graham, professeur à la Chester University, présidente de la Conférence.

• Il faut distinguer l’attitude radicale et l’attitude révolutionnaire. Un radical demeure fidèle à ses racines, un révolutionnaire s’en détache. John Robinson était un radical et non un révolutionnaire.

• Pour beaucoup de gens Dieu est, au mieux, une présence lointaine, comme une tante riche d’Australie.

• La raison d’être des paroisses est de nous ouvrir à une vie d’amour et de nous y encourager.

 

 

« Être honnête avec Jésus » James Crossley, professeur à l’université de Sheffield.

• Toute religion a tendance à devenir théocratique et aussi impérialiste que toute révolution comme, par exemple le marxisme. La vie de Jésus a servi de base pour un esprit de domination.

• Jésus + Paul = Marx + Lénine

• La phrase de Marx concernant l’opium du peuple doit être citée entièrement : « La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. »

• On ne peut plus connaître le Jésus historique. Ce que l’on peut atteindre est, au mieux, les traditions des premiers chrétiens.

 

« Être honnête avec l’Église » Chanoine Martyn Percy, principal de la faculté de théologie de Ripon, Cuddesdon, Oxford.

• Un slogan possible pour la publicité de l’Église d’Angleterre actuelle prononcé avec un léger accent de supériorité : « Église d’Angleterre au service du pays depuis 597 »

• La différence entre les institutions et les organisations est que le but des institutions (comme par exemple l’Eglise) est de transmettre leurs valeurs d’une génération à l’autre. Alors que les organisations sont libres de changer (Nokia était à l’origine une industrie du caoutchouc).

• Les dirigeants des institutions deviennent trop souvent les managers d’organisations. L’Église se préoccupe trop de sa mission, de sa croissance, de son rayonnement et pas assez de Dieu. Nous avons besoin de réflexion spirituelle et non pas d’une croissance mesurable.

• Le sacerdoce n’est pas un travail et n’est pas rémunéré. C’est une occupation qui reçoit un dédommagement pour pouvoir vivre. L’utilisation du temps n’a pas pour but de poursuivre un but. Les prêtres ne devraient être occupés et préoccupés que de Dieu.

• L’Église doit être plus qu’une « sociale démocratie à col ecclésiastique ».

• Ce qu’il y a de plus intéressant dans la religion, c’est Dieu.

 

« Être honnête avec nous-mêmes » Simon Barrow, codirecteur du portail Ekklesia.

• Lorsqu’on parle de Dieu, il faut sans cesse repousser les limites de l’indicible, reconnaître que tout langage est forcément métaphorique et que le sens du mot « Dieu » a constamment changé et surtout lors des deux derniers siècles.

• D’un n’est pas le sujet d’un discours et il ne faut pas parler de lui comme si c’était le cas.

• L’honnêteté avec soi même implique un changement d’esprit et nous conduit à affronter l’opposition des puissants et les « vérités » officielles du monde du pouvoir.

• Lire de Robin Meyers : Saving Jesus from the Church : How to Stop Worshiping Christ and Start Following Jesus (Sauver Jésus de l’Église : arrêter d’adorer le Christ et commencer à le suivre).

 

« Être honnête avec Dieu » Richard Holloway, ancien évêque d’Édimbourg.

• Le contraire de la foi n’est pas le doute, mais la certitude.

• Le véritable athée croit seulement en un Dieu de moins que les autres.

• La manière dont on a conçu Dieu a constamment évolué et changé dans l’histoire des hommes.

• La religion d’Abraham et d’Isaac était faite d’obéissance absolue ; mais cette superstition originelle a laissé la place à une relation plus humaine.

• Les textes religieux reflètent toujours l’ambiance de leur époque. On peut en dire qu’ils sont « la vérité », qu’ils ont besoin d’une « interprétation historique et critique », ou qu’ils sont « non réalistes » (c’est-à-dire métaphoriques).

• La plupart des gens sont encore emprisonnés dans la théorie d’une révélation réaliste -

• Lorsqu’on cherche à fonder notre tradition morale sur l’autorité de la Bible – et bien qu’une telle attitude soit parfaitement respectable – c’est en fait cette tradition que nous idolâtrons.

• La religion représente notre effort de représenter la réalité de l’univers et de donner du sens au néant dont nous sommes issus ; elle est notre plus grande création artistique.

• Je voudrais que l’Église accepte de se taire un moment.

• Georges Steiner disait que l’existence est fondée sur l’Amour et l’Invention de l’avenir. Le temps messianique arrivera lorsque l’Amour et la compréhension de l’avenir seront unis.

• En religion, la seule ligne blanche à ne pas franchir est la cruauté qu’elle pourrait provoquer. Le reste n’a pas grande importance. Vous pouvez même croire à la création du monde en six jours si le cœur vous en dit. Mais ne franchissez pas la ligne blanche, c’est la seule chose qui me ferait m’opposer radicalement à vous.

• A la fin de cette vie sur terre, nous aurons réussi quelque chose : un art magnifique et de nombreux gestes d’amour. Et même s’il n’y a pas de Dieu cela suffira pour que notre erreur ait été glorieuse.

• N’enseignez jamais aux enfants ce que vous savez bien ne pas être vrai. Ne mettez jamais en eux quelque chose qu’ils devront rejeter plus tard.



Retour vers "libres opinions"

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.