Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 

 

« La Bible racontée aux enfants »

 

Hachette Livre – Deux Coqs d’Or

352 pages – 14,90 €

Dans la même collection

Le Matin de Pâques
La Bible racontée aux petits

La Bible des tout-petits

L'Histoire du premier Noël




Recension Gilles Castelnau


19 février 2015

Ce beau livre aux illustrations magnifiques reproduit dans le langage simple que les enfants peuvent comprendre un très grand nombre de textes bibliques : 139 de l’Ancien Testament et 106 du Nouveau Testament.

D’une manière générale le transcripteur a l’honnêteté absolue de ne pas donner d’explication sur la manière d’interpréter le texte. Il ne cite aucune date de publication ni aucun commentaire historique ou géographique. Il ne met pas non plus en garde contre une lecture fondamentaliste et n’ajoute pas – ou très rarement – d’interprétation personnelle. Il reproduit le texte tel qu’il se présente.

Je l’ai néanmoins surpris dans une tentative d’expliquer – ce que le récit biblique (Genèse 4) ne fait pas - pourquoi à son avis, l’offrande d’Abel avait été agrée par Dieu plutôt que celle de Caïn :

 

page 21.

Le temps passa et Abel et Caïn décidèrent de faire une offrande particulière à Dieu. Caïn choisit dans ses récoltes des légumes et quelques fruits. Son offrande ne représentait sans doute pas ses plus belles cultures de l'année mais c'était tout de même un choix valable. Après tout, Dieu avait en sa possession le monde tout entier, alors que représentait pour lui une petite offrande ?
Abel pensa différemment : pour lui, tout ce qu'il possédait appartenait à Dieu. Il choisit donc de lui offrir le plus beau mouton de son troupeau.
L’offrande d'Abel fit plaisir à Dieu et Caïn devint jaloux.

Il est remarquable que le transcripteur élargisse son choix des textes bien au-delà de ceux qu’on se contente habituellement de raconter aux enfants : Abraham, Moïse etc. Il ouvre ainsi par exemple à la connaissance des Psaumes et des prophètes .
De même pour le Nouveau Testament la Bible racontée aux enfants fait découvrir des fragments d’épitres de Paul, de Jacques et même de l’Apocalypse.

Gageons que cette richesse intéressera aussi nombre de parents qui en profiteront eux aussi pour découvrir un peu mieux la Bible qui est souvent si mal connue.

L’ensemble est tout à fait remarquable. En voici des passages.


.

 

Un déluge et un arc-en-ciel

Genèse 6-9

page 24

Quand Noé, sa femme ses trois fils et leurs épouses, et tous les animaux furent réunis dans l'arche, Dieu claqua la grande porte en bois et la scella. Et i1 commença à pleuvoir.
Il plut durant quarante tours et quarante nuits. Le ciel avait ouvert ses vannes, des sources d'eau, remontant des profondeurs, jaillissaient dans le désert, les fleuves et les rivières se gonflaient et sortaient de leur lit. La pluie, semblable à une cascade, se déversait sur 1e monde. La tempête était terrifiante. Le monde était englouti dans des ténèbres sans fin. Les océans déchaînés montaient à des hauteurs incroyables et recouvraient les montagnes. De la sorte, toutes les créatures qui ne se trouvaient pas dans 1'arche périrent dans le déluge. Seuls survécurent Noé sa famille et les animaux de l'arche.

 

 

page 148

Psaume 23

 

Le Seigneur est mon berger,
il me donne tout ce dont j'ai besoin.

Il me laisse m'allonger en sécurité dans les vertes prairies
et me conduit le long des ruisseaux paisibles.
Il donne de nouvelles forces à mon âme.
Il me guide sur le chemin du bien.

Même si je marche à travers les cauchemars et les horreurs,
au fond de la plus sombre vallée de souffrance et de mort,
tu es toujours à mes côtés,
tes bras me réconfortent,
ton bâton de berger me protège.

Tu as préparé un monde merveilleux pour moi,
une fête pleine de joie même si mes ennemis m'entourent.
Tu as versé ton huile parfumée sur ma tête :
la coupe de mon bonheur est si pleine qu'elle déborde

Ta bonté et ta compassion me suivront chaque jour de ma vie.
Je ferai ma maison dons la demeure du Seigneur,
mon Dieu, maintenant et pour toujours.

 

 

page 184

Une vision sainte

Isaïe 1.6

Alors, l'un des séraphins prit avec des pinces une braise sur l'autel en feu et vola vers Isaïe. Il posa la braise sur les lèvres d'Isaïe et lui dit :
« Vois, le feu a touché tes lèvres et les a purifiées. Te voilà délivré de tous tes péchés. »
Isaïe s'agenouilla et Dieu lui dit :
« Qui pourrais-je bien envoyer auprès de mon peuple ? »
- « Je suis 1à, lui répondit Isaïe, envoyez-moi auprès de votre peuple. »

 

 

page 246

Propos de Jésus sur le bonheur

Matthieu 5, Luc 6

Dans la quiétude de cette iumineuse joumée d'été, Jésus s'adressa à cette foule et prononça des paroles qu'elle n'oublia jamais :

« Heureux ceux qui savent qu'lls ont besoin de Dieu car le royaume des cieux est à eux.
Heureux ceux qui souffrent et qui pleurent car ils seront consolés.
Heureux ies doux car ils posséderont la terre
Heureux ceux qui veulent aglr selon le bien car Dieu entendra leurs prières.
Heureux ceux qui sont charitables et miséricordleux envers leur prochain car ils obtiendront la miséricorde.
Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu.
Heureux ies artisans de la paix car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui souffrent au nom de Dieu car le royaume des cieux est à eux. »

Tous écoutèrent ces paroles sans bouger.
Nul n'avait jamais tenu des propos si surprenants et merveilleux. Jésus proposait une façon de vivre différente et nouvelle où les pauvres et les malheureux retrouveraient espoir.

Ces paroles deJésus furent connues sous le nom de Béatitudes, parce qu'elles commencent toutes par la lormule « Heureux... » ou « Bienheureux ceux qul... »

 

page 283

 

Le jardin de Gethsémani

Après un long moment, Jésus se releva et se dingea vers ses trols dlsciples qu'il retrouva ailongés sur le sol, prolondément endormis. Avec douceur, il les secoua et leur dit : « N'êtes-vous pas capabies de veiller sur moi durant une petite heure ? » Honteux, ils se réveillèrent, mais aussitôt que Jésus se fut éloigné pour continuer à prier le sommeil s'empara d'eux et ils s'endormirent les uns après les autres.

 

 

 

page 330

L’Amour de Dieu

Épître aux Romains 8

Paul écrivit aux disciples de Jésus à Rome pour leur rappeler que Dieu les aimait maintenant et pour toujours.
« Je suis tout à fait certain que Dieu nous aime tant que rien au monde ne peut nous séparer de son amour : ni la vie ni la mort, ni les anges ni les puissances célestes, ni le présent ni le futur Rien ici-bas ni dans aucun autre monde, absolument rien ne peut nous séparer de l'amour de Dieu dont nous avons la preuve en Jésus-Christ. »

 

 

 

page 343

Un Nouveau Ciel et une Nouvelle Terre

La vision était si puissante, magnifique et terrifiante que Jean s'effondra. Mais Jésus posa doucement sur lui la main et lui dit : « N'aie aucune crainte. Je suis le premier et le dernier. Je suis celui qui est vivant. J'étais mort et je suis vivant pour les siècles des sièc1es. Je détiens les clés de la mort et de la vie après la mort ; écris donc tout ce que je te dirai. »

Jean écrivit tout ce qui lui fut révélé sur l'île de Patmos. li lui avait été donné d'entrapercevoir le futur, le futur glorieux et passionnant qui attend la création toute entière :

« J'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle ; car la première terre et le premier ciel avaient disparu, et la mer avait disparu. J'ai vu la ville sainte, la Jérusalem nouvelle qui descendait du ciel comme une mariée magnifique parée de resplendissants vêtements pour son promis.

Et j'ai entendu résonner une voix qui disait : "Voyez cette ville ! Ici Dieu vivra avec les hommes et les femmes. Ils deviendront son peuple et Dieu lui-même vivra parmi eux et sera leur Dieu. Il essuiera les larmes de leurs yeux ; il n’y aura plus ni mort, ni deuil, ni cris de désespoir car le vieux monde aura disparu pour toute l'éternité." »

Puis la voix dit à Jean :
« Je suis le Commencement et la Fin. Vois ! Je fais un monde nouveau. »

Jean nota les toutes dernières paroles de la vision, annonçant au peuple de Dieu à travers le monde entier : « Jésus lui-même nous dit : "Mon retour est proche !" Amen, viens, Seigneur Jésus ! »

 



Retour vers "libres opinions"

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.