Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

 

La vie éternelle

c'est connaître le vrai Dieu



Jean 17.3

 


Michel Leconte

 

 

1er juin 2014

Jean 17, 3
La vie éternelle, c'est de te connaître, toi le seul vrai Dieu, et de connaître celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

La vie Éternelle, ce n'est pas une existence qui n'en finirait pas par delà la mort. Ce n'est pas non plus la récompense promise si nous avons été de « bons chrétiens ».
Comme l’écrit Marion Muller Colard dans sa méditation sur l’évangile de Jean (17,1-11), nous humains, « sommes des êtres à l'obsolescence programmée. » (Réforme, 29 mai 2014)

Passé un certain âge, notre corps est là pour nous le rappeler chaque jour. Il faut y consentir, notre narcissisme en soit-il révolté. Si nous ne parvenons pas à y consentir, de toutes les façons nous mourrons quand-même. Notre vie n'est pas faite pour durer, il ne sert à rien de le dénier en se réfugiant dans la croyance en un arrière-monde au-delà de notre vie présente. Alors, la vie éternelle, qu'est-ce que c'est ?

La vie éternelle, nous dit Jésus, c'est de connaître, c'est à dire avoir une relation forte et intense avec le vrai Dieu et non pas avec cette idole née de nos peurs et de notre besoin de sécurité qui sans cesse nous revient à l'esprit : un Dieu tout-puissant qui nous rassure et que l'on craint mais qui n'aime pas et, qu'en réalité, on aime pas. Le vrai Dieu, nous apprend Jésus, est celui qui aime vraiment, son amour est créateur, il donne vie, guérit, remet debout et donne dynamisme. Être aimé de lui nous donne le courage d'être, la joie d'être né, la force d'aimer à notre tour puisque nous sommes voulus et aimé par lui, la source des sources.

La vie éternelle, c'est aujourd'hui :

Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères. (1 Jn 3,14).

L'amour vient de Dieu et quiconque aime est né de Dieu et parvient à la connaissance de Dieu. (1 Jn 4,7)

dans « un éternel maintenant » (P Tillich).

 


Retour vers "libres opinions"
Retour vers Michel Leconte
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.