Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

 

L’islam de France

 


 

Antoine Nouis

directeur de l’hebdomadaire protestant Réforme

éditorial du 15 mais 2014

 

17 mai 2014

Entre les jeunes Français qui partent faire le djihad en Syrie et la secte Boko Haram qui a enlevé des lycéennes pour les vendre comme esclaves, nous avons besoin d’entendre d’autres voix sur l’islam. C’est pourquoi nous pouvons saluer l’initiative de CFCM (Conseil français du culte musulman) d’avoir écrit une « convention des musulmans de France pour le vivre-ensemble » distribuée à 90 % des 1 500 imams qui vivent et travaillent en France. Ce texte est un appel pour accepter les valeurs républicaines de notre pays dans le cadre de la laïcité.

On connaît les arguments des tenants du choc des civilisations contre ce type d’initiative. Ils disent que l’islam tolérant reste minoritaire. Ils soulignent les versets belliqueux du Coran. Jacques Ellul, que nous aimons citer dans ces colonnes, a écrit que l’islam était structurellement intolérant et qu’il fallait être très exigeant à son égard. Tous ces arguments présentent une part de vérité mais nous pouvons leur opposer quelques autres principes.

L’islam du dialogue existe, nous avons tous rencontré de merveilleux exemples d’hospitalité et de générosité chez des musulmans et ce serait les insulter que d’oser insinuer qu’il ne s’agissait de leur part que d’une « stratégie ».

La radicalisation d’une frange de l’islam a largement des causes sociales, elle est une réponse à la violence de la modernité. Face à l’humiliation que représente le sentiment de n’avoir aucun avenir, certains prêtent une oreille attentive à la grille d’explication des fondamentalismes religieux.

L’islam est. On pourrait préférer qu’il ne fût pas mais il est. Comme il n’est pas question de renier nos principes laïcs et démocratiques pour être répressif à son égard, ce qui serait d’ailleurs contre-productif, la réponse la plus juste est de mettre en valeur l’islam du dialogue, de lui donner une tribune, d’encourager ses partisans.

Comme l’a dit l’apôtre Paul, la réponse la plus juste aux comportements de haine, c’est l’accueil et la poursuite du dialogue (Romains 12,17-21). Même si ce n’était pas la réponse la plus efficace, ça resterait la plus évangélique.

 



Retour vers la page d'accueil
Retour vers Antoine Nouis
Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.