Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

La Déclaration de Canberra

 

Australie

 

The Canberra Affirmation

 

 

Rex Hunt

pasteur de l’Église presbytérienne unie d’Australie

 

 

 

30 mai 2013

En tant que chrétiens du 21e siècle, nous sommes mal à l’aise avec les confessions de foi rigides du passé car notre manière de penser moderne est bien différente de celle d’autrefois. Il y a naturellement des points qui continuent, comme autrefois, à façonner nos vies, tant sur le plan individuel que collectif, et ceux-là nous les affirmons.

• Nous croyons que nos vies font partie d’un grand réseau comprenant aussi toutes les autres existences : celles des êtres humains, de leurs sociétés, des autres formes de vie, enracinées dans une « créativité » à l’oeuvre depuis les origines. Depuis des milliards d’années cette « créativité » fait apparaître du nouveau, connait des transformations sans nombre ; elle nous a finalement produits. C’est donc avec un respect que nous participons à cette grande communauté de tous les êtres, sur notre planète et dans l’univers.

• Nous croyons a une présence au cœur de nos vies, qui est aussi à l’extérieur de nous ; elle nous ouvre à une compréhension nouvelle des autres et du monde. On peut appeler cette présence de différentes manières : « Dieu », « le divin », « l’Esprit de Vie ».

Nous reconnaissons que tous les efforts de compréhension que nous faisons pour trouver du sens sont façonnés par la pensée et la culture dominante. Finalement, nos affirmations ne peuvent prétendre désigner autre chose que le respect provoqué par le mystère que l’esprit humain ne peut vé ritablement appréhender.

• Nous honorons celui qui se nomme Jésus, un sage juif galiléen du premier siècle, tout imprégné de sa culture religieuse. Visionnaire profond, il réunissait autour de lui ceux qui écoutaient ses paroles d’intégrité, de justice, d’accueil, ses repas de fraternité ouverts à tous, qui acceptaient sa conception nouvelle du « divin », du prochain, de la vie. Nous approuvons ses idées, nous partageons le sens qu’il donnait à sa vie, nous acceptons son enseignement, nous disons que nous sommes « ses disciples ».

• Nous recevons les Écritures hébraïque et chrétienne connues comme « la Bible ». Ce sont de riches documents humains porteurs de souvenirs historiques et d’interprétations religieuses témoins d’efforts anciens de rendre compte du « divin » et de s’adresser à lui. La Bible est partie intégrante et indispensable de notre tradition et de nos itinéraires spirituels. Nous estimons que nos connaissances d’exégèse historique et critique et les expériences spirituelles qui sont les nôtres nous donnent le droit et la responsabilité d’analyser ces textes et de les interpréter. Nous admettons aussi que d’autres expressions de la vie humaine - histoires, poèmes, chants, anciens ou modernes - peuvent nourrir notre pensée et celle de nos contemporains, pour nous aider à progresser dans notre union spirituelle avec le « divin » de la vie.

• Nous reconnaissons qu’il y a plusieurs voies conduisant au « divin ». Nous admettons leur diversité et leur pluralisme, même si nous ne les approuvons pas et nous respectons les idées et l’intégrité de ceux qui les pratiquent. Nous nous refusons à essayer de convertir les autres à des doctrines qui ne proviendraient pas spontanément de leurs propres libres réflexions.

• Nous reconnaissons que promouvoir renouveau et panouissement implique être motivé, rechercher l’entraide, l’égalité sociale, la fraternité, la compassion, le respect de l’environnement avec humour et générosité.

Être un, dans la grande unité du monde, avec le « divin », avec nous-même, avec les autres, avec l’univers.

 

Ceux qui approuvent l’esprit de cette Déclaration de Canberra
peuvent envoyer leur nom au pasteur Rex Hunt

 

Traduction Gilles Castelnau


Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.