Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


 

 

Mon cœur est devenu capable

 

Luc Serrano

pasteur de l'Église réformée de Mâcon - Villefranche sur Saône

 

 

 

13 janvier 2010

Mon cœur
Est devenu capable
De prendre toutes les formes ;
Il est pâturages pour les gazelles
Et Couvent pour le moine,
Temple pour les idoles
Et Kaaba pour le pèlerin.
Il est les tables de la Torah
Et Le Livre du Coran.
Il professe la religion de l'amour
Quel que soit le lieu
Vers lequel se dirigent ses caravanes.
Et l'amour est ma loi
Et l'amour est ma foi.
Ibn'Arabî
Poète mystique andalou 1165-1240

Au risque de choquer, je me sens plus proche de ce grand poète de l’Islam andalou - d’autant que l’Andalousie est la terre d’origine d’une partie de mon lignage -, que de Cyrille d’Alexandrie, docteur de l’Église romaine depuis 1883, a qui l’on doit les bases doctrinales du concile d’Éphèse de 431 où fut définit la double nature du Christ : « vrai homme et vrai Dieu »
En effet, « saint Cyrille » fut, dans le quotidien de son ministère de patriarche d’Alexandrie, loin d’avoir été un « saint ». Il fut plutôt un pourfendeur d’hérésies zélé, luttant notamment contre les idées de Nestorius, patriarche de Constantinople, qu’il fera condamner à Ephèse.

Mais, ce que l’on sait peu, c’est qu’il fut à l’origine de manifestations de violence envers les païens d’Alexandrie, notamment de l’émeute qui amena à l’assassinat sauvage de la grande philosophe et mathématicienne néoplatonicienne Hypatie, dernière gardienne des savoirs antiques du Musée.
Un film récent, « Agora », que je vous conseille d’aller voir, raconte cette période trouble de l’émergence du christianisme comme religion dominante, religion dÉtat de l’Empire romain...

Enfin, qui a dit « Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens », lors de la « croisade contre les Albigeois » ? Ben Laden ou Arnaud Amaury, abbé de Citeaux et légat du pape Innocent III ?

Oui, n’oublions jamais ces horreurs, ces erreurs de notre passé, à l’heure où nous montrons régulièrement du doigt le fanatisme de certaines branches de l’Islam.

Bien sûr, je ne peux pas nier le fanatisme aveugle de certains musulmans, qui a aussi jadis condamné à mort de grands penseurs ou mystiques comme Al-Hallaj (858-922), et surtout jeté deux avions contre les tours jumelles du WTC ; mais pour autant, à la suite du Christ, je considère qu’avant de vouloir ôter la paille qui est dans l’œil de mon frère, je dois d’abord ôter la poutre qui est dans le mien !

 


Retour vers "libres opinions"

Retour vers Luc Serrano
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.