Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

 

On ne voit bien qu'avec le cœur

 

 

 

25 octobre 2009

Deux hommes gravement malades – appelons-les Pierre et Paul – occupaient la même chambre d’hôpital. Pierre, dont le lit était près de la fenêtre, pouvait s’asseoir un peu pendant l’après-midi et il décrivait ce qu’il voyait dehors à Paul qui ne pouvait pas se redresser du tout :
Le parc de l’hôpital avec un lac, des canards et des cygnes et des enfants qui faisaient voguer leurs petits barreaux. Des amoureux aussi venaient s’y promener bras dessus bras dessous, parmi les fleurs des magnifiques parterres et sous les grands arbres.

Paul fermait les yeux et imaginait toute cette beauté que Pierre, avec sa façon si vivante de raconter, lui permettait de partager.

Un matin l’infirmière trouva sans vie le corps de Pierre, mort paisiblement pendant son sommeil. Et Paul eut le lit près de la fenêtre. Lentement, péniblement, il réussit à se soulever un peu pour jeter un coup d’œil dehors. Mais tout ce qu’il vit fut un mur qui barrait la vue.
Il interrogea l’infirmière qui lui répondit :
« Ne saviez-vous pas qu'il était aveugle. Il ne pouvait rien voir. Peut-être voulait-il vous faire plaisir et vous encourager. »

 

Auteur inconnu

Transmis par Jean Reignard


Retour
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.