Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens     

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique


Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie


Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs



Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 





Centre d'Action Sociale Protestant
dans la Région Parisienne

CASP

Actualité et vie de l'Association
mai-juin 2022


Bernard Calvino
administrateur


13 juin 2022


J'ai eu la chance de participer à plusieurs de ces rencontres, et je dois dire que chacune d'entre elles a été pour moi un moment fort de rencontres et de partages, avec les salariés mais aussi avec les accueillis.

Le 19 novembre 2021, j'ai ainsi pu rencontrer les animateurs de l'Espace solidarité insertion Familles (ESI Familles), rue Thorel à Paris (r). Ce magnifique centre offre un accueil la journée ainsi qu'une aide aux familles sans abri et sa mission est de protéger l'enfant et d'accompagner sa famille dans le respect de l'autorité parentale et de l'intérêt supérieur de l'enfant.

La responsable de l'ESI m'a fait visiter ce centre très bien équipé avec de multiples sites, lieu d'accueil à l'entrée, de repos et partage de repas préparés sur place, et de jeux pour les enfants... et j'ai pu rencontrer les salariés, chacun à sa place dans l'exercice de ses fonctions. Le moment le plus fort pour moi a été ce long partage avec les accueillis présents ce jour au cours duquel nous avons évoqué les difficultés qu'ils rencontrent, venant d'Afrique, dans une situation très précaire et à la rue, ne bénéficiant de l'accueil de l'ESI que dans la journée. Il y avait en particulier deux jeunes couples qui ont quitté leur pays, car les mères voulaient protéger leurs filles de l'excision, pratique traditionnelle, hélas ! toujours en vigueur. L'une des jeunes femmes présentes venait d'accoucher dans la rue et avait perdu son enfant et l'autre était enceinte, sur le point d'accoucher, mais ne savait pas où elle pourrait le faire. Cette détresse montre l'importance de tels lieux d'accueil, mais aussi les limites de l'intervention du CASP qui malheureusement ne peut prendre en charge et résoudre tous les problèmes.

Le 10 décembre 2021, j'ai visité la CAFDA (Coordination de l'accueil des familles demandeuses d'asile), rue du Faubourg-Saint-Denis (Paris 100.

La CAFDA accueille les familles souhaitant déposer une demande d'asile à Paris. L'activité de ce centre de 52 salariés et 21 bénévoles est assez spectaculaire puisque 14 874 personnes y ont été accompagnées en 2021. La directrice de la CAFDA avait remarquablement organisé cette visite, tous les salariés nous recevant à tour de rôle dans leur salle d'activité, et nous avons eu la surprise de pouvoir partager un petit moment de fête grâce à un magnifique gâteau préparé par l'une des accueillies participant bénévolement à des activités de la CAFDA. Ce moment de partage a lui aussi été très fort, nous permettant de mieux connaître qui sont ces accueillis et les motivations qui les ont poussés à prendre le risque de quitter leur pays pour un improbable accueil en France. Nous avons aussi rencontré tous les partenaires qui étaient venus spécialement pour l'occasion nous présenter leur activité en lien avec la CAFDA.

Enfin, le 8 avril 2022, une rencontre a été organisée avec les personnels responsables des activités de l'ESI La Maison dans la rue, rue de Picpus (Paris 120. J'étais très ému de me retrouver dans ce lieu de rencontre et de partage où j'ai été bénévole pendant un an à l'accueil-café.

L'ESI a pour mission d'accueillir et d'accompagner des personnes à la rue ou en hébergement très précaire avec pour objectif principal la sortie de la rue. L'ESI propose un accompagnement adapté aux besoins de ces hommes et ces femmes adultes sans enfants, originaires de France, mais aussi d'Europe, du Maghreb, et d'Afrique sub-saharienne.

Durant le premier confinement, la structure a organisé une distribution alimentaire et des kits d'hygiène au profit des accueillis habituels ainsi qu'à un nouveau public dont la situation s'était précarisée en raison du ralentissement de l'activité économique.

Nous avons bénéficié d'une présentation de toutes les activités associées à l'ESI par chacun des responsables de pôles, mais du fait de cette longue présentation, l'ESI fermant à 17h, nous n'avons pas pu rencontrer les accueillis ni visiter l'établissement.

Quelle richesse que ces visites mensuelles, par la rencontre et le partage avec les accueillis, mais aussi avec les salariés, en situation, sur le terrain de leurs activités.




 




Urgence Ukraine

 

Fort de son engagement historique pour les personnes venues d'ailleurs et de son expertise dans l'accueil et l'orientation des personnes en demande d'asile, le CASP est présent pour venir en aide aux réfugiés en France. Depuis le déclenchement du conflit ukrainien en 2014, la CAFDA - Centre d'Accueil pour Familles Demandeuses d'Asile - a toujours accueilli des milliers de personnes en besoin de protection.


Récemment, la situation en Ukraine a évolué de façon dramatique et devant l'afflux des nouveaux arrivants, le CASP a ouvert début mars plusieurs structures d'hébergement d'urgence dédiées.

 

Salariés et bénévoles ont parallèlement développé des actions destinées à répondre aux besoins d'accueil, d'orientation et d'information, tout en apportant des soins et un suivi psychosocial, afin d'aider les personnes accueillies à se relever et se reconstruire.

Enfants, femmes et hommes : près de 450 personnes ont été recueillies par l'association dans les villes de Courbevoie, Ivry, Bures sur Yvette, Saulx les Chartreux, Bobigny, Neuilly Plaisance et Saint-Pierre-duPerray.

Beaucoup de personnes hébergées ont d'ores et déjà été réorientées à Paris et vers la province.




Retour vers libres opinions
Vos commentaires et réactions

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque