Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion



À quoi sert le péché originel ?

 

Michel Leconte

théologien,  psychologue clinicien

 

 

30 août 2021

L’être humain n’aime pas sa condition.
La doctrine du péché originel sert à expliquer sa condition humaine marquée par la finitude et la mort en l’attribuant à une « chute » dont il serait responsable en Adam.

Ce faisant, cette doctrine nous évite de considérer notre condition comme naturelle et voulue telle par notre Créateur comme très bonne (cf. Gn 1). Elle ne peut être que la conséquence d’une punition infligée par un Dieu courroucé par notre désobéissance.

De plus, la faute hypothétique ayant provoquée notre chute nous octroie une toute-puissance vraiment extraordinaire puisque cette faute est sensée avoir détruit l’harmonie originelle que Dieu avait voulue.

L’homme avait convoité la toute-puissance divine, il la récupère par les effets dévastateurs de sa transgression ! ...

Mais l’homme ne s’arrête pas en si bon chemin car il ne lui faudra pas moins que la mort du Fils de Dieu pour qu’il puisse retrouver la béatitude convoitée.

La doctrine du péché originel révèle que l’être humain est animé par la haine de n’être que ce qu’il est et par le ressentiment qui en découle.



Retour vers Michel Leconte
Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.