Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français



Centre d'Action Sociale Protestant dans la Région Parisienne

 

 

Le président Antoine Durrleman


17 février 2021

Chers amis.
2020 fut une année ô combien éprouvante. Tout au long des jours. Pour nous tous. Mais d'abord et surtout pour toutes les personnes fragiles. Et parmi elles tout particulièrement pour celles en situation de grande précarité qu'accompagne le CASP.

Et pourtant, elle fut aussi puissamment réconfortante. Un formidable élan d'engagement, de mobilisation, de générosité, de solidarité s'est fait jour pour l'aider à faire face à la pandémie. Il lui a permis d'adapter ses moyens d'intervention, notamment en développement toutes les formes d'aide alimentaire, des tickets-repas aux distributions dans la rue, d'accroître ses capacités d'accueil, de continuer à accompagner, avec une attention soutenue, ceux qui viennent chercher aussi auprès de nos équipes chaleur humaine et conseils, de mettre en place les dispositifs de prévention qui ont permis d’éviter que nos centres ne connaissent peu ou prou la situation des EHPAD.

Grâce à toutes et à tous, salariés, bénévoles, donateurs, sans oublier les pouvoirs publics qui ont pris des mesures exceptionnelles de soutien, le CASP, en dépit des innombrables difficultés qu'il a rencontrées, a traversé cette épreuve en restant à l'initiative. Dans la tempête, il n'a pas cargué ses voiles. Il ne s'est pas mis à fuir vent arrière. Il a continué à aller résolument de l'avant, au près serré, avec un équipage soudé et solide.

2021 nous mettra toujours plus sur la brèche. Les besoins augmentent encore. La crise sanitaire puis économique est devenue sociale. Elle fragilise de plus en plus de personnes : perte d'emploi, disparition de petits revenus d'activité, difficultés pour se nourrir, risque de ne pouvoir faire face aux charges d'un logement, atteintes psychologiques accrues…

Nous voulons plus que jamais rester aux avant-postes d'une solidarité toujours plus agissante. Un seul exemple, parmi d’autres : le CASP a considérablement renforcé le nombre de ses centres d'hébergement. Fin février 2020, nous offrions 750 places d'hébergement d'urgence. Fin décembre, nous en comptions environ 1 500, notamment en louant pour au moins un an plusieurs hôtels inoccupés en raison de la crise du tourisme. Beaucoup ont accueilli des femmes avec de jeunes enfants. Partout, nous avons réussi à mettre en place un accompagnement juridique et social renforcé pour ne pas nous contenter d'une simple mise à l'abri, mais construire avec elles un vrai parcours d'accès aux droits et d'insertion. En ce début d'année, nous avons déjà d'autres projets en cours de mise en œuvre pour développer encore davantage notre action en ces domaines.

Autre exemple : les souffrances psychologiques de plus en plus manifestes et souvent graves de beaucoup de ceux que nous accompagnons mais très peu prises en charge. C'est pour nous une préoccupation croissante. Nous voulons en faire notre « grande cause » et nous mobiliser pour leur proposer avec tous les acteurs compétents de nouveaux modes de soutien et faciliter leur accès aux soins quand il est nécessaire.

Pour mener tous ces combats, votre soutien moral et matériel, traduction concrète de notre ambition commune de « lutter contre l'inacceptable », nous est indispensable. C'est avec beaucoup de gratitude que je veux vous remercier chaleureusement pour l'avoir encore accru en 2020.

Je sais que vous serez présents encore davantage en 2O21 aux côtés des 70 000 personnes que nous accompagnons en nous aidant à relever tous les défis de la crise que nous vivons.

Ce sont elles qui vous expriment en ce début d'année leur immense reconnaissance pour leur rouvrir ainsi l'espérance d'une vie autre.

 



Retour vers libres opinions
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.