Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion


 

Chers amis reconfinés

 

 

Debora Mistretta

pasteure de l'Église protestante d'Alsace et de Lorraine à Boofzheim

VIDÉO

 

2 novembre 2020

Très chers amis, j'ai envie de dire reconfinés, certes, mais non pas abandonnés et encore moins désespérés.

En effet, l'apôtre Paul nous dit dans son livre, la deuxième épître aux Corinthiens : « Nous sommes pressés de toute manière mais non pas écrasés, désemparés mais non pas désespérés, persécutés mais non pas abandonnés, abattus mais non pas perdus. »

En voilà un encouragement. Paul nous livre son témoignage et nous fait part de la présence de Dieu dans l'épreuve sans nier l'existence de cette souffrance et de cette épreuve.

Effectivement, Dieu n'est pas venu supprimer la souffrance, la difficulté, encore moins l’expliquer mais il est venu la remplir de sa présence.

Nous sommes invités à voir la vie malgré la mort. Alors voir la vie quand tout est florissant autour c'est super facile mais quand il y a une ambiance morbide comment continuer à voir la vie ?

C’est là qu'intervient la grâce. Paul nous parle d'une grâce qui surabonde, d'une grâce qui fortifie l'homme intérieur, même si le corps dépérit. Il nous invite à voir le monde avec les yeux de la foi pour faire grandir cette grâce. Alors à nous de choisir la vie



Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.