Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

La Petite Trousse de Sagesse…


La mouche sur la vitre

 


pasteur René Lamey 


Église protestante d’Alsace et de Lorraine
Labroque-Schirmeck

 

 

7 octobre 2020
 
Vous l’avez déjà tous observée un jour, la mouche. Celle qui nous énerve, celle qui tourne autour de la nourriture, celle que nous n’arrêtons pas de chasser, celle qui se frotte les « mains » avant de se lancer sur un reste de confiture ou de ketchup...

Vous l’avez aussi déjà vue, cette mouche, sur un vitre ou un carreau. Elle essaye par tous les moyens de sortir, elle se cogne mille fois la tête contre la vitre, elle revient et revient encore à l’assaut. Le pire (si l’on peut dire), dans cette situation terrible et insoluble pour la mouche, c’est que parfois l’autre battant de la fenêtre est ouvert. Elle pourrait juste faire un petit battement d’ailes vers la droite (ou vers la gauche), mais non, la mouche est têtue, elle s’obstine, encore et toujours, à vouloir passer par la vitre.

Et on a beau vouloir l’aider avec la main ou avec un torchon, elle revient inlassablement à la charge dans ce coin de carreau qu’elle semble ne plus vouloir quitter. Parfois, aussi, en voulant l’aider à sortir, en la poussant une peu de côté, on la blesse ; il arrive même qu’on l’écrase malencontreusement. Ou qu’elle s’épuise et meurt de fatigue... juste à côté de la sortie, juste à côté de la solution.

C’est aussi parfois le cas de personnes que nous connaissons, ou... de nous-mêmes.

Dans une situation problématique donnée, comme la mouche, nous nous focalisons bêtement (c’est le cas de le dire !) sur la solution dont nous avons l’inébranlable et ferme conviction que c’est la seule, la vraie et la bonne. On voit bien que ça ne marche pas, mais notre orgueil (ou notre fierté mal placée) refuse de reconnaitre que nous nous trompons, alors, on continue, on insiste, on persiste, même quand quelqu’un nous dit que « la fenêtre est ouverte », que la solution est juste à côté, là, tout près de nous...

Parfois, on est aussi stupide qu’une mouche.

Et pourtant, à bien y réfléchir, ce n’est pas si compliqué que cela : il suffit de prendre du recul, de modifier notre regard, d’accepter de changer d’avis, d’avoir un peu plus d’humilité. Et, ensuite, de « lisser nos ailes » et de nous envoler vers la liberté...



Retour vers "libres opinions"
Retour vers "René Lamey"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque