Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

Culte du 3 mai 2020

 


pasteur René Lamey 


Église protestante d’Alsace et de Lorraine
Labroque-Schirmeck

 

 

2 mai 2020

Je vous propose ceci (mais chacun est libre de faire comme il le souhaite) :
 
- que chacun (si possible) se recueille à 10 h (nous serons ainsi ensemble dans la prière et dans la communion même si nous sommes tous confinés)
 
- choisissez dès aujourd’hui plusieurs musiques que vous pouvez écoutez demain lors de votre célébration
 
- avant de commencer, allumez une bougie (et éteignez votre téléphone portable)
 
- prenez quelques instants de silence pour vous mettre en présence de Dieu
 
- durant le déroulement, si vous êtes à plusieurs, vous pouvez échanger vos impressions et remarques– si vous êtes seul(e), notez vos réflexions dans un petit carnet.
 
Je vous souhaite un culte béni !

 

 

Liturgie

 

Musique

Prière

Seigneur, voici venu le temps de reposer nos vies dans ta parole et dans ton amour.
Voici venu le temps de donner de l’espace à notre prière.
Voici venu le temps d’accueillir la Présence qui nous bénit.
Que la Paix de Dieu, Père, Fils et Souffle saint, soit avec nous tous en dimanche matin.
Que cette paix nous conduise vers la joie qui est au-dessus de toute joie !
Et cette joie, cette paix, elles viennent en nous quand nos cœurs s’éveillent à la voix divine, à la vie divine !

 

 

Cantique 315 : Quand s’éveilleront nos cœurs 

Ref. : Quand s’éveilleront nos cœurs à la voix du Dieu vivant,
Nous retrouverons la source du bonheur.
Quand se lèveront nos mains pour chanter le Dieu vivant,
Nous retrouverons l’espoir des lendemains.

1. Il saura briser nos armes, Il saura changer nos cœurs.
Il viendra sécher nos larmes, Il viendra chasser nos peurs.

2. Plus de nuit sur notre terre, Il sera notre flambeau.
Plus de haine ni de guerre, Il nous ouvre un ciel nouveau.

3. Il habite avec les hommes, Le vieux monde peut mourir.
Il annonce son Royaume, Il nous ouvre l’avenir.

 

Psaume 143

Psaume de David.
O Eternel,  écoute ma prière, prête l’oreille  à mes supplications !
Tu es fidèle  et tu es juste,  réponds-moi donc !
J’ai l’esprit abattu, je suis désemparé.
Je tends les mains vers toi, je me sens devant toi  comme une terre aride.
O Eternel,  viens vite m’exaucer, je me sens défaillir.
Dès le matin, annonce-moi  ta bienveillance, car c’est en toi  que j’ai mis ma confiance !
Fais-moi connaître  la voie que je dois suivre, car c’est vers toi  que je me tourne !
Enseigne-moi  à accomplir  ce qui te plaît, puisque tu es mon Dieu !
Ton Esprit qui est bon me conduira  sur un sol aplani :
puisque tu es ce que tu es,  ô Eternel,  garde ma vie, toi qui es juste ; 
délivre-moi  de mes angoisses et je te chanterai ma reconnaissance ! Amen !

 

Repentance

Plaçons-nous humblement et simplement devant Dieu.

Seigneur notre Dieu, tu es présent au milieu de ce monde, dans le quotidien de nos vies. Et pourtant, bien souvent, nous sommes sourds, insensibles et aveugles pour accueillir les signes de ta présence dans notre vie.
Pardonne notre surdité, notre cécité, notre insensibilité devant toutes les marques de ta présence et de ta grâce, en nous et autour de nous.
Ouvre nos oreilles, guéris notre regard, redresse notre raisonnement, apprends-nous la foi.
Apprends-nous à te reconnaître comme celui qui est autour de nous, qui est en nous et qui donne la vie.
Tu es l’eau qui désaltère et qui rafraîchit… viens étancher notre soif.
Tu es l’air qui murmure et qui inspire… viens guérir notre essoufflement.
Apprends-nous à te connaître, à te reconnaître, dans l’ordinaire de nos journées, dans le quotidien de notre temps, dans l’aujourd’hui de notre rencontre. Amen

 

Annonce du pardon

L’amour de Dieu a été manifesté en ceci :
« Dieu a envoyé son Fils unique pour que nous ayons la vie par lui. »
Le Dieu de Jésus-Christ nous accueille maintenant tels que nous sommes.
Il nous réconcilie avec lui-même, avec nos frères, avec notre propre personne.
Il nous relève et nous envoie pour que nous soyons des femmes et des hommes de foi, de liberté et d’amour, capables d’oubli de soi pour porter les fardeaux des autres.
Dieu pardonne, Dieu relève, Dieu fortifie. Amen !

 

Prière

Ta Parole, Seigneur, nous l’avons lue et entendue cent fois, mille fois. Si je m’écoutais, je croirais que je n’ai plus rien à apprendre, que je n’ai plus besoin de toi ; je me contenterai de ce que je crois savoir pour m’éclairer à ta lumière. Mais je dis : « Viens ! » J’ai besoin de ta lumière, j’ai besoin de ton intelligence. Seigneur, viens renouveler mon écoute de ta Parle, qu’elle nourrisse mon âme et ma vie.

 

Lectures bibliques :

Amos 5.10-15
Vous haïssez celui  qui défend le droit en justice, vous détestez celui  qui parle avec sincérité.
Par conséquent,  puisque vous exploitez le pauvre, et que vous lui prenez  du blé de sa récolte, à cause de cela,  les maisons en pierres  que vous avez bâties, vous ne les habiterez pas.
Ces vignes excellentes  que vous avez plantées, vous ne boirez pas de leur vin.
Car je connais  vos nombreux crimes et vos énormes fautes : vous opprimez le juste, vous acceptez des pots-de-vin et vous lésez le droit  des pauvres en justice.
Efforcez-vous de faire  ce qui est bien  et non ce qui est mal, afin que vous viviez
et qu’ainsi l’Eternel,  Dieu des armées célestes, soit vraiment avec vous, ainsi que vous le prétendez.
Haïssez donc le mal,  aimez ce qui est bien, et rétablissez le droit et la justice.

 

Musique

 

Philippiens 4.4-9
Réjouissez-vous en tout temps de tout ce que le Seigneur est pour vous. Oui, je le répète, soyez dans la joie.
Faites-vous connaître par votre amabilité envers tous les hommes. Le Seigneur est proche.
Ne vous mettez en souci pour rien, mais, en toute chose, exposez vos besoins à Dieu.
Adressez-lui vos prières et vos requêtes, en lui disant aussi votre reconnaissance.
Alors la paix de Dieu, qui surpasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera votre cœur et votre pensée sous la protection de Jésus-Christ.
Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d’amour ou d’approbation, de tout ce qui mérite respect et louange.
Ce que vous avez appris et reçu de moi, ce que vous m’avez entendu dire et vu faire, mettez-le en pratique. Alors le Dieu qui donne la paix sera avec vous.

 

 

Cantique 751 : Un chrétien, je voudrais être

1. Un chrétien je voudrais être dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Un chrétien je voudrais être dedans mon cœur.
Dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Un chrétien je voudrais être dedans mon cœur.
2. Plus aimant je voudrais être dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Plus aimant je voudrais être dedans mon cœur.
Dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Donne-moi, Seigneur, de l’être dedans mon cœur.
3. Pur et saint je voudrais être dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Pur et saint je voudrais être dedans mon cœur.
Dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Donne-moi, Seigneur, de l’être dedans mon cœur.
4. Tel Judas, je ne veux être dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Tel Judas, je ne veux être dedans mon cœur.
Dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Garde-moi, Seigneur, de l’être dedans mon cœur.
5. Tel Jésus, je voudrais être dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Tel Jésus, je voudrais être dedans mon cœur.
Dedans mon cœur, dedans mon cœur.
Donne-moi, Seigneur, de l’être dedans mon cœur.

 

.

 

Méditation

 

Comme la semaine passée, je vous propose une méditation (avec des questions pour la réflexion)
à partir de mes observations dans le parc du presbytère.
Voici les idées qui me sont venues en observant un oiseau...

 

La tourterelle sur l'arbre


Chaque fin d’après-midi, vers 17 h, et durant deux semaines environ, une tourterelle venait se posait sur un des arbres du parc du presbytère. Elle se mettait sur la plus haute branche et elle roucoulait en attendant son prince charmant (ou sa princesse charmante).

Un soir, je me suis demandé pourquoi elle choisissait toujours la plus haute branche. Elle aurait pu se mettre plus bas, ça lui aurait coûté moins d’effort, elle aurait été à l’ombre (il faisait chaud certains soirs). Pourquoi se perche-t-elle si haut ? Certainement pour que son chant porte plus loin, et qu’il soit entendu par le ou la prétendant(e). Mais peut-être aussi pour avoir une vue large du paysage, pour voir un peu plus loin.

Dans notre vie, nous nous contentons parfois de rester sur les branches du milieu, ça ne nous demande pas beaucoup d’effort, on n’est pas vraiment malheureux (ni vraiment heureux, d’ailleurs) : on vivote... Sur ces branches du milieu, on ne voit pas très loin, on a une vision du monde plus étroite, plus petite, plus limitée (plus étriquée ?).

On pourrait – on aimerait – peut-être aller plus haut mais... on a peur. Peur de quitter la sécurité et le confort qu’offrent les branches du milieu...

Moi, je vous invite à vous élever plus haut. Vous pouvez monter plus haut, aller sur les hautes branches de l’arbre de votre vie. Vous verrez, la vue est plus belle, la vision du monde est plus large, on voit plus loin, on peut aller plus loin.
Certes, là-haut, la place est nettement plus dangereuse que sur les branches du milieu, elle est plus exposée au vent et à l’œil du faucon, mais le risque en vaut la peine : rien de plus beau que ce sentiment d’ouverture à la vie, que cette vue et cette conscience qui s’élèvent, rien de plus formidable (et de magique !) qu’un cœur qui s’élargit aux possibilités de la vie ! Allez, on monte plus haut !

 

L’apôtre Paul nous invite aussi à « aller plus haut ». Voici ce qu’il écrit au Colossiens :

Colossiens 3.1-15
Vous êtes aussi ressuscités avec le Christ :
recherchez donc les réalités d’en haut, là où se trouve le Christ, qui « siège à la droite de Dieu ».
De toute votre pensée, tendez vers les réalités d’en haut, et non vers celles qui appartiennent à la terre.
Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu.
 Le jour où le Christ apparaîtra, lui qui est votre vie,
alors vous paraîtrez, vous aussi, avec lui, en partageant sa gloire.
Mais à présent, débarrassez-vous de tout cela : colère, irritation, méchanceté, insultes ou propos grossiers qui sortiraient de votre bouche !
Ne vous mentez pas les uns aux autres, car vous vous êtes dépouillés de l’homme que vous étiez autrefois avec tous ses agissements, et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau.
Ainsi, puisque Dieu vous a choisis pour lui appartenir et qu’il vous aime, revêtez-vous d’ardente bonté, de bienveillance, d’humilité, de douceur, de patience — supportez-vous les uns les autres, et si l’un de vous a quelque chose à reprocher à un autre, pardonnez-vous mutuellement ; le Seigneur vous a pardonné : vous aussi, pardonnez-vous de la même manière.
Et, par-dessus tout cela, revêtez-vous de l’amour qui est le lien par excellence.
Que la paix instaurée par le Christ gouverne vos décisions. Car c’est à cette paix que Dieu vous a appelés pour former un seul corps. Soyez reconnaissants.

 

Questions par rapport au texte de Paul

- Quelles sont les « réalités » (les valeurs) qui appartiennent à la terre (cf. v.8-9) : ….

- Quelles sont les « réalités » (les valeurs) d’en-haut (cf. v.12-15) : ……
Dans mon texte, je vous invite aussi à vous « élever », c’est-à-dire à élever votre caractère, vos pensées, vos actes, votre vie.
Questions :

- En pensant à votre vie personnelle, quelles sont les choses qui devraient être « élevées », rehaussées, améliorées ? (notez les réponses)

- Quelles sont les peurs qui vous retiennent au milieu de l’arbre (dans votre vie), qui vous empêchent de vous élever ? (notez les réponses)

 

A partir de ces réponses, faites monter vers Dieu une prière qui vient de votre cœur et dans laquelle vous pouvez :

1) déposer vos peurs, et

2) demander à Dieu de vous aider à élever votre vie (pensées, paroles, attitudes, actes) vers plus d’amour, de bienveillance, de douceur, de patience, de grandeur…. (vous pouvez rajouter ce qui vous est personnel).

Après avoir prié, terminez par le Notre Père (en pensant à tous ceux qui sont réunis en ce même moment, mais aussi à ceux qui ont besoin de notre prière)

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du mal.
Car c'est à toi qu'appartiennent, le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècles.
Amen !

 

Cantique 602 : Oh ! Prends mon âme

1. Oh ! prends mon âme, prends-la, Seigneur,
Et que ta flamme brûle en mon cœur.
Que tout mon être vibre pour toi.
Sois seul mon maître, Ô divin roi.

Ref . Source de vie, de paix, d’amour,
Vers toi je crie la nuit, le jour.
Entends ma plainte, sois mon soutien.
Calme ma crainte, toi, mon seul bien.

2. Du mal perfide, oh ! garde-moi.
Viens, sois mon guide, chef de ma foi.
Quand la nuit voile tout à mes yeux,
Sois mon étoile, brille des cieux. (ref)

3. Voici l’aurore d’un jour nouveau.
Le ciel se dore de feux plus beaux.
Jésus s’apprête, pourquoi gémir ?
Levons nos têtes ! Il va venir ! (ref)

 

Bénédiction

Que la bénédiction de Dieu devienne pour nous certitude de son amour et appel à le suivre. Qu'elle soit pour nous force et joie. Qu'elle demeure pour nous notre raison de croire, d'espérer et d'aimer. Dieu nous donne à tous sa paix. Allez ! Soyez confiant plein d’espérance ! Amen !

 

Musique

Bonne semaine à chacun(e) !



Retour vers "libres opinions"
Retour vers "René Lamey"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque