Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

Culte du 26 avril 2020

 


pasteur René Lamey 


Eglise protestante d’Alsace et de Lorraine
Labroque-Schirmeck

 

 

26 avril 2020

Je vous propose ceci (mais chacun est libre de faire comme il le souhaite) :
 
- que chacun (si possible) se recueille à 10 h (nous serons ainsi ensemble dans la prière et dans la communion même si nous sommes tous confinés)
 
- choisissez dès aujourd’hui plusieurs musiques que vous pouvez écoutez demain lors de votre célébration
 
- avant de commencer, allumez une bougie (et éteignez votre téléphone portable)
 
- prenez quelques instants de silence pour vous mettre en présence de Dieu
 
- durant le déroulement, si vous êtes à plusieurs, vous pouvez échanger vos impressions et remarques– si vous êtes seul(e), notez vos réflexions dans un petit carnet.
 
Je vous souhaite un culte béni !

 

 

Liturgie

 

Musique

Accueil

Que la grâce et la paix vous soient données par le Christ qui nous aime et par Dieu qui nous accompagne et renouvelle chaque jour notre vie !
Le mot d’ordre de ce dimanche met l’accent sur le bon berger :
« Jésus proclame : Je suis le bon berger. Mes brebis écoutent ma voix. Je les connais, et elles me suivent. Et je leur donne la vie éternelle. » (Jean 10)
Alors, ce matin, prenons le temps d’écouter la voix de notre Bon Berger qui nous appelle, qui vient nous chercher, qui veut nous bénir...

Prions : Seigneur, notre Dieu et notre Père, nous sommes devant toi comme une brebis perdue qui cherche son berger, comme un enfant perdu qui cherche son père, comme un chercheur errant en quête de signes, comme un voyageur du désert qui aperçoit une source. Seigneur, nous t’attendons, viens toi-même au-devant de nous, ouvre notre cœur à ta paisible présence, donne-nous de t’accueillir comme une parole de vie, comme une alliance d’amour, comme une bonne et grande nouvelle ! Ouvre mon cœur à ta voix qui m’appelle Amen !

 

Cantique 416 : O Seigneur, ta voix m’appelle

1. Ô Seigneur, ta voix m’appelle ; par mon nom tu me connais
Et mon cœur longtemps rebelle se donne à toi pour jamais.

2. C’est pour toi que je veux vivre, car toi seul es mon Berger.
C’est toi seul que je veux suivre, et non plus un étranger.

3. N’as-tu pas donné ta vie pour me sauver, bon Pasteur ?
Oui, ta grâce est infinie. Gloire à toi, mon Rédempteur !

4. Ô mon âme, prends courage ! Jésus marche devant toi.
Jusqu’au bout dans le voyage, son amour veille sur moi.

5. Ne crains pas qu’il abandonne sa brebis dans le chemin.
Il est fidèle, et personne ne l’ôtera de sa main.

 

 

Prions notre Dieu avec le Ps 5

O Eternel, écoute mes paroles et entends mes soupirs !
O toi, mon Roi, mon Dieu, sois attentif à mon appel,
car c’est toi que je prie.
Eternel, depuis l’aube,  ma voix se fait entendre,
car dès le point du jour, je me présente à toi,  et puis j’attends...
Tu n’es pas un Dieu  qui prend plaisir au mal.
Celui qui est méchant n’est pas reçu chez toi.
Par ta grâce infinie,  je peux entrer dans ta maison
et, en te glorifiant, me prosterner et t’adorer  dans ton saint Temple.
Eternel, conduis-moi, toi qui es juste, aplanis le sentier que tu veux que j’emprunte. 12 
Que tous ceux  qui trouvent un refuge en toi 
soient à jamais dans l’allégresse et poussent de grands cris de joie, 
car ils sont sous ta protection ;
et. et que tous ceux qui t’aiment se réjouissent grâce à toi.

 

Confession du péché

Tournons nos cœurs avec confiance vers notre Dieu et déposons nos peines et nos fardeaux.

Seigneur, tu le sais, la louange ne vient pas spontanément à nos lèvres, ce sont plutôt des plaintes, des murmures et des révoltes. Pardonne-nous. Nos gestes ne sont pas toujours des gestes d’amour, mais des gestes de menaces et de colère, pardonne-nous. Nos paroles ne sèment pas toujours le respect et la fraternité mais elles portent des mots de division et de haine, pardonne-nous. Devant toi et dans le silence de nos cœurs, nous déposons ce qui nous sépare de toi et des autres, nous te disons ce que seul toi peut entendre… Seigneur, reçois notre confession…. Amen !

 

Annonce du pardon

Le Seigneur libère ton vie encombrée et ton cœur chargé.
Il t’offre un lendemain plus léger : ouvre-toi à son pardon !
Il t’offrira des gestes féconds, sa présence à tes côtés et son pain de vie à partager. Amen !

 

Prière
Le prophète Jérémie écrit de la part de Dieu :
« Ma Parole est un feu, elle est comme un marteau qui brise le rocher. »

Je vous invite à la prière :

Ta Parole est comme un feu, embase nos cœurs !
Ta parole est un marteau, fracasse nos peurs !
Ta Parole est comme un feu, éclaire notre route !
Ta parole est un marteau, écarte nos doutes !
Ta Parole est comme un feu, purifie notre vie !
Ta Parole est un marteau, détruis nos égoïsme !
Que ta Parole touche nos cœurs et nous édifie, amen !

 

Lectures bibliques :

Jérémie 31.31-34
Mais des jours vont venir, déclare l’Eternel, où moi, je conclurai  avec le peuple d’Israël et celui de Juda une alliance nouvelle.
Elle ne sera pas comme celle que j’ai conclue avec leurs pères quand je les ai pris par la main pour les faire sortir d’Egypte, car cette alliance-là, ils l’ont rompue, alors que moi j’étais leur roi, l’Eternel le déclare.
Mais voici quelle alliance je vais conclure  avec le peuple d’Israël : Après ces jours, déclare l’Eternel, je placerai ma Loi  au plus profond d’eux-mêmes, je la graverai dans leur cœur ; moi, je serai leur Dieu, eux, ils seront mon peuple.
Ils n’auront plus besoin  de s’enseigner l’un l’autre, en répétant chacun | à son compagnon ou son frère :
«  Il faut que tu connaisses l’Eternel ! »
Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands, l’Eternel le déclare, car je pardonnerai leurs fautes, je ne tiendrai plus compte de leur péché.

 

Musique

Ephésiens 3.14-21
C’est pourquoi je me mets à genoux devant le Père, de qui dépendent, comme d’un modèle, toutes les familles des cieux et de la terre.
Je lui demande qu’il vous accorde, à la mesure de ses glorieuses richesses, d’être fortifiés avec puissance par son Esprit dans votre être intérieur.
Que le Christ habite dans votre cœur par la foi. Enracinés et solidement fondés dans l’amour, 18 vous serez ainsi à même de comprendre, avec tous ceux qui appartiennent à Dieu, combien l’amour du Christ est large, long, élevé et profond.
Oui, vous serez à même de connaître cet amour qui surpasse tout ce qu’on peut en connaître, et vous serez ainsi remplis de toute la plénitude de Dieu.
A celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut réaliser infiniment au-delà de ce que nous demandons ou même pensons, à lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus-Christ pour toutes les générations et pour l’éternité. Amen !

 

 

Cantique 272 : Toute ma vie

Ref. : Toute ma vie, je chanterai ton nom, Seigneur ;
Toute ma vie, je chanterai ton nom.

1. Ton amour qui chaque jour notre pain nous donne,
Ton amour et ta bonté qui nous pardonne.

2. Que ton règne arrive au ciel et sur la terre,
Que chacun soit dans l’amour sa vie entière.

3. Et du mal, du mal, de la faim, de la guerre,
Et du mal, Seigneur, délivre notre terre.

 

.

 

Méditation

Aujourd’hui, je vous propose deux courts textes « Nature » que je vous invite à méditer.
Le premier est Simone Zinglé, elle l’a écrit au cours de la semaine écoulée (le confinement est propice à la créativité !).
Le second est de moi, lui aussi écrit au cours de cette semaine.

 

Premier texte

Sur ma table du salon
Orchidée mauve des prés par beaucoup ignorée
Pâquerette blanche et humble si souvent piétinée
Fleur de pissenlit, soleil, avec force arrachée.
Aujourd’hui, dans ce long confinement
Mes yeux sur vous s’attardent longuement
Et vous accordent, dans mon appartement
Une place de choix, véritables présents.

Questions pour la méditation

- Si j’étais une fleur, laquelle j’aimerais être ? Pourquoi ?
- Est-ce que j’ai conscience que les « yeux » de Dieu s’attardent aussi sur moi en ce jour ? Et tous les jours de ma vie ?
- Que j’ai une place de choix dans son cœur ?

Réfléchissez quelques instants à ces questions….
Terminez par une prière personnelle qui vient du fond de votre cœur...

 

Second texte

Les hortensias, la vie...
Ils étaient beaux, courant mars, les hortensias du jardin, leurs feuilles verdissaient et croissaient de jour en jour. On se réjouissait d’avance. On se disait : «Nous aurons de belles fleurs cette année. Ça fera plaisir aux passants, ça les rendra heureux quelques instants. »
Mais voilà. Un matin d’avril, une bise glaciale soufflant du Nord nous a rappelé que l’hiver n’avait pas encore rangé ses armes mortelles. Les hortensias n’ont pas résisté, leurs feuilles ont toutes été « cramées ». Il ne restait rien que des lambeaux calcinés qui pendaient tristement aux tiges. Il a fallu couper tout ça et faire le deuil des belles fleurs bleutées et mauves.
Et puis, soudain, la force de la vie ! Après quelques semaines de désolation, voici que de toutes nouvelles feuilles sont en train de poindre ici et là, des feuilles d’un vert puissant et profond, pleines d’une énergie et d’une vitalité qui ne demandent qu’à s’épanouir. Nous pensions que tout était fini, qu’il n’y avait plus rien à espérer. Mais la vie n’avait pas dit son dernier mot, la vie a repris le dessus, les hortensias vont refleurir !
Je me disais que c’est un peu la même chose dans nos vies. On fait des projets, tous les feux sont verts, on nouent des relations, tout semble aller de soi, on est heureux, on rit.
Mais voilà. Une maladie, un accident, un échec, une séparation, un deuil. On pleure, on souffre, on se ferme, on s’isole, on pense que tout est fini. Et puis un matin, comme ça, on pense aux hortensias, à leurs nouvelles feuilles pleines de lumière, et on se dit : « Laissons une chance à la vie, ouvrons les volets de nos chambres tristes et sombres, laissons entrer le soleil, tout n’est pas fini, tout peut recommencer. Peut-être autrement, peut-être ailleurs, qu’importe, puisque l’étincelle de vie brille de nouveau en moi ! »
Ce matin, je suis allé voir les hortensias et je leur ai dit « Merci ! » Et j’ai souri...

Questions pour la méditation

- En pensant à votre vie, que vous inspire ce texte ?
- Dans les épreuves de la vie, comment réagissez-vous ?
Faites silence… Laissez la lumière et l’amour de Dieu remplir votre âme.

- Le texte des « hortensias » parlent de mort et de vie. Nous pouvons aussi penser au destin de Jésus…

 

Voici une autre texte de Simone (aussi écrit cette semaine) qui est une belle illustration de cela :

Golgotha
Au pied de la croix, un véritable combat
Un amour infini face à un grand mépris
Un profond silence face à des cris de vengeance
Une crucifixion face à un lâche abandon
Enfin : Résurrection – Pardon – Bénédiction

Terminez avec cette une prière dans laquelle vous pouvez exprimer votre confiance en Dieu…

Seigneur, tu es ressuscité et nous voulons te louer !
Même si nous sommes inquiets, malgré le doute et la peur,
Même si nous sommes tentés de tout abandonner, nous voulons te louer !
Tu es vivant et tu as fait de nous tes enfants.
Cette relation nouvelle apaise notre passé,
illumine notre futur, transcende notre présent.
Ton amour pour nous est plus fort que tout.
Nous ne pouvons pas te voir... Mais nous croyons et nous t’aimons.
Chaque jour, nous ressentons Ta présence, Ta force, Ta paix, Ta vie.
Elles jaillissent et se diffusent dans tous nos enfermements
Avec toi, nous pouvons tout traverser.
A ta suite, nous pouvons tout surmonter.
Seigneur tu es ressuscité, et nous voulons te louer !
(Sophie Letsch)

 

 

Cantique 755 : Chaque jour de ma vie

1. Chaque jour de ma vie, Je veux dire au Seigneur :
“Apprends-moi, je te prie, À te donner mon cœur”.

2. Dès que le jour commence, Je veux dire au Seigneur :
“Tiens-moi dans ta présence, Mon Dieu, mon Rédempteur”.

3. Souvent dans la journée, Je veux dire au Seigneur :
“Toi qui me l’as donnée, Sois-en le bienfaiteur”.

4. Et quand vient la nuit sombre, Je veux dire au Seigneur :
“Tu me vois sous son ombre ; Garde-moi ta faveur”.

5. Oui, toujours sur la terre, Je veux dire au Seigneur :
“Qu’en toi, mon Dieu, mon Père, Je trouve mon bonheur”.

 

 

Prière d’intercession

Prions les uns pour les autres.

Répands ta lumière, nous t’en prions, sur tous ceux qui, dans la nuit du doute ou du découragement, te cherchent sans pouvoir te nommer.
Toi, Prince de la paix, suscite entre les hommes, dans nos familles, dans nos églises, le désir d’instaurer une paix juste et durable. Fais de nous, nous t’en prions, des semeurs de paix, des artisans de justice, fais de notre vie une terre d’accueil. Toi qui est l’espérance de tous ceux qui souffrent, nous te confions tous les malades et tous ceux qui pour quelque raison se sentent tristes, délaissés ou méprisés. Nous t’apportons nos familles, nos amis, notre paroisse, nous te confions ceux que nous te nommons maintenant dans le secret de nos cœurs...
Unis au Christ et en communion avec ceux qui, au long des âges, ont reconnu en Christ leur Sauveur, nous disons (debout) : Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal. Car c'est à toi qu'appartiennent, le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècles. Amen

 

Bénédiction 

Au Moyen-âge, un prêtre nommé Patrick a arpenté l’Irlande pour évangéliser ses habitants. Il affirmait :

J’avance sur ma route avec la force de Dieu comme appui,
la puissance de Dieu pour me protéger,
la sagesse de Dieu pour me guider.

Qu’aujourd’hui et demain, l’Evangile soit votre bâton de pèlerin.
Que l’amour de Dieu soit le manteau qui vous réchauffe.
Que sa parole soit l’étoile qui vous guide.
Que l’amour du prochain soit la force qui vous fait avancer.
Et que la grâce de Dieu vous garde sur votre chemin. Amen !

 

 

Musique



Retour vers "libres opinions"
Retour vers "René Lamey"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque