Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

La punaise et le confinement

 


pasteur René Lamey 

 

 

15 avril 2020

Je vous l’accorde, la punaise n’est pas le plus beau des insectes (quoique : la punaise mâle doit trouver la punaise femelle très jolie...).
Il y a quelques jours, pendant que je lisais, une punaise est venue se poser sur la rambarde du perron. Elle se promenait tranquillement bien haute sur ses petites pattes. Brusquement, plusieurs rafales de vent se sont levées, jetant mon livre à terre et menaçant la pauvre petite punaise d’être emmenée on ne sait où.

Et bien non ! Au premier coup de vent, la punaise s’est collée contre la rambarde, ne donnant ainsi aucune prise au vent, au contraire : le vent la plaquait fermement contre la balustrade. En quelque sorte, elle a utilisé la force de la rafale pour être encore plus solidement maintenue.
Et puis, paisiblement, elle est passée sous la rambarde et l’a explorée de long en large.

Si elle avait voulu lutter contre le vent et rester dans une attitude d’opposition, elle aurait été soulevée et emportée ailleurs…

La punaise m’a montré comment réagir face au confinement. Plutôt que de s’énerver contre cette contrariété imposée et d’accuser tout le monde, laissons passer la « rafale » et utilisons ce temps pour « aller sous la rambarde » et partir à la découverte : de nous-même (de compétences ou talents cachés qui n’attendent que d’être éveillés), de nos enfants, de nos animaux, de nos appartements ou maisons.

Et peut-être mais aussi : découverte du monde par de nouveaux livres, de nouveaux films ou documentaires, de nouvelles recettes – bref, la liste est longue et chacun peut y mettre sa découverte.

La punaise n’est assurément pas la créature la plus magnifique, mais elle n’est pas la plus « bête ». Inspirons-nous d’elle, soyons patients<... et la rafale passera !   

 



Retour vers "libres opinions"
Retour vers "René Lamey"
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque