Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


CHATkra du CŒUR


Louise Thunin

 

Ed. Théolib

116 pages - 18 €

 

recension Gilles Castelnau


Voir aussi de Louise Thunin :
Thé-au-logis avec mes chats
Vous êtes la lumière du monde, lettres à mes amis en prison

 

6 février 2019


Louise baigne dans la spiritualité hindoue
. Elle croit que tous les êtres - elle vit avec son mari et deux chats, Bastet et Kallie et elle regarde le monde autour d'elle, par exemple les pies dans son jardin - participent à la même nature universelle.
Avec ses charmants petits poèmes et les jolis dessins qui les illustrent, elle nous fait pénétrer dans cet univers heureux et fraternel qui nous fait sourire et nous apaise.

Elle nous en donne 46. En voici 5.

 

.

Même vos cheveux sont tous comptés *



 

Si les cheveux de ta tête
sont comptés,
Que dire des poils
de ma robe féline ?
La brosse qui passe sur mon dos
s'en remplit.
Avec la récolte,
on ferait un beau
tricot !
Crois-tu que Dieu passe son temps
à compter nos poils,
nos moustaches,
nos puces, tant qu'à faire ?
Et pourtant,
cette histoire de cheveux
n'est pas qu'une métaphore
pour dire que nous sommes
aimés d'Amour.
C'est que
chaque poil est lui-même
de la poussière fine
de particules
divines.

* Evangile de Luc 12,7

 

Où cours-tu... ?


J'ai vu hier le chat du voisin
à mi-arbre.
Il s'adonnait à une cause bien vaine :
choper deux énormes pies
sur la plus haute branche !
Celles-ci
sont parties d'un coup d'aile aussi élégant
qu'aisé,
moquant de leur voix rauque
son arrogante
naïveté.
Où cours-tu, chat téméraire,
glouton
et fou ?
Ne sais-tu pas que le ciel réside en toi *
autant que dans une pie qui,
elle,
réside dans le ciel ?

* Silésius Angélus

 

 


Agapes

 

On m'a conté cette histoire étonnante :
dans tel pays pauvre
où les chats courent sans maître,
se nourrissant au gré du hasard,
il y a un port de pêche.
Les pêcheurs partagent
queues et têtes
de leur récolte marine
avec une foule de chats
affamés.
Une minette allaitant sa portée
ne peut, sans crainte,
la laisser,
pour aller chercher
sa pitance du jour.
D’autres chattes à grand cœur
font du chaton-sitting
le temps d’un repas.
Il y a bien
une solidarité
entre félins !
Il y aurait, alors,
une lueur d’espoir
pour les humains ?

 

 


IN chat là

 

Quand je cours après ma queue,
je tourne, je tourne.
J'ai le vertige quelquefois,
et l'on se fiche
de moi.
Ne sait-on pas
qu'ainsi font les derviches
pour atteindre
un état
riche
en exaltation,
qui élargit le champ
de la conscience ?
Et moi,
j’essuie
des moqueries.
Pfff !
C’est dur d’être un Soufi
incompris

 

 


Accueil chat-l’heureux

 

Au sujet des Soufis, tu sais peut-être
qu'un dévot
de leur compagnie,
arrivant au Ciel
à la fin de sa vie,
interrogea le préposé
aux clés
pour connaître les raisons
de l'accueil
qu'on lui offrit.
Le céleste portier
lui fit comprendre
que cela n'était dû
en aucune façon
à ses actes de piété,
mais parce qu’une nuit d’hiver
bien rude
à Bagdad,
il avait recueilli,
transi,
un pauvre
chat
abandonné.

 


Retour vers libres opinions
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.