Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

Être riche pour Dieu

 

Luc 12.15-21

 

prédication

pasteur René Lamey 

 

25 octobre 2018

 Quel est votre but dans la vie ? Qu’est-ce que vous aimeriez le plus être, dans la vie ?
Voici une petite histoire racontée par Jésus...


Luc 12.15-21
Jésus prit la parole et Dieu à tous ceux qui l’écoutaient :
- Gardez-vous du désir de posséder, sous toutes ses formes, car la vie d’un homme, si riche soit-il, ne dépend pas de ses biens.
Il leur raconta alors cette parabole :
- Le domaine d’un riche propriétaire avait rapporté de façon exceptionnelle. L’homme se mit à réfléchir : « Que faire ? se demandait-il. Je n’ai pas assez de place pour engranger toute ma récolte ! Ah, se dit-il enfin, je sais ce que je vais faire ! Je vais démolir mes greniers pour en construire de plus grands, et j’y entasserai tout mon blé et tous mes autres biens. Après quoi, je pourrai me dire : Mon ami, te voilà pourvu de biens en réserve pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois et profite de la vie ! »
Mais Dieu lui dit : « Pauvre fou que tu es ! Cette nuit-même, tu vas mourir. Et tout ce que tu as préparé pour toi, qui va en profiter ? »
Voilà quel sera le sort de tout homme qui amasse des richesses pour lui-même, au lieu de chercher à être riche pour Dieu.

On voudrait tous être riches, non ? Avoir une belle voiture, avoir une belle maison, avoir des beaux meubles, avoir des beaux habits de marques, avoir beaucoup d’argent à la banque, faire tous les voyages, faire le tour du monde, manger dans les restaurants les plus chics, dormir dans les plus beaux hôtels de luxe, bref, pouvoir acheter tout ce qu’on voudrait acheter, tous ces objets plus ou moins inutiles qu’on voit dans les catalogues ou à la télé !

Oui, comme cet homme dont Jésus parle dans la parabole, on aimerait remplir toutes nos pièces, tous nos greniers !
En un mot, on aimerait être riche, très riche ! Parce qu’on croit que, une fois qu’on a le porte-monnaie bien rempli, on sera tranquille toute la vie, qu’on aura plus aucun souci, plus aucun problème ! C’est ce que pensait aussi cet homme ! D’ailleurs, il le dit : « Maintenant, repose-toi, mange, bois, et profite de la vie ! »

Vous avez entendu ce que Dieu pense de cet homme ? Ce que Dieu dit de lui ? Il le traite de « pauvre fou ».
Eh oui, pauvre fou ! Pourquoi il est fou ? Parce qu’il se trompe !
Est-ce qu’on acheter le bonheur avec l’argent ?
Est-ce qu’on peut acheter la santé avec l’argent ?
Est-ce qu’on peut acheter la paix avec l’argent ?
Est-ce qu’on peut acheter l’amour avec l’argent ?
Dernière question :
E st-ce qu’on peut acheter la mort avec l’argent ?
Eh bien non !

Même si vous avez beaucoup d’argent dans la poche, dans la banque, ou dans un paradis fiscal, vous allez quand même mourir un jour, même si c’est dans un cercueil en or !

Que dit encore Dieu à cet homme : « Tu vas mourir cette nuit », c’est-à-dire, tu ne pourras même pas profiter de ta richesse, de tout ce que tu as accumulé dans tes greniers, et si ça se trouve, tes enfants vont se disputer l’héritage, ou bien ils vont dépenser cet argent n’importe comment !

Alors, il faut bien comprendre ce que dit Jésus ! Jésus n’est pas contre la richesse. Jésus dit : « Voilà le sort de tout homme qui amasse des richesses pour... lui-même. »
Jésus critique ceux qui veulent la richesse pour eux-mêmes, qui veulent amasser de l’argent pour en profiter de manière égoïste, sans penser aux autres, à ceux qui sont dans le besoin, à ceux qui ont tout perdu, à ceux qui n’ont pas grand-chose, à ceux qui sont pauvres et démunis.

Jésus n’est donc pas contre l’argent, pas contre la richesse ! Mais il va donner un très bon conseil, un conseil qui est pour les riches, mais c’est un conseil qui vaut pour tout le monde ! Quel est ce conseil ?

Jésus dit : « Sois riche pour Dieu ! » Sois riche pour Dieu. Qu’est-ce que cela signifie ? Dieu n’est pas un banquier, Dieu ne travaille pas dans la finance, la banque « Dieu » n’existe pas !

Sois riche pour Dieu ! Qu’est-ce que ça veut dire ?...
Etre riche pour Dieu, ça n’a rien à voir avec de l’argent.
Etre riche pour Dieu, c’est être riche en bonnes actions pour ceux qui nous entourent.
Etre riche pour Dieu, c’est faire du bien autour de soi, encourager ceux qui sont découragés, visiter ceux qui sont seuls ou malades, c’est refuser de juger sans comprendre, c’est refuser de critiquer ceux qui ne pensent pas comme nous ou qui ne vivent pas comme nous.
Etre riche pour Dieu, c’est aimer les autres, c’est prendre soin de soi-même, des autres et de la nature.
Etre riche pour Dieu, c’est aimer Dieu et aimer son prochain. C’est se réjouir de la vie, c’est donner : donner du temps, donner de l’attention, donner de l’amitié, et aussi, quand on a les moyens, donner de notre argent pour soutenir des personnes, des associations, des églises, notre église.

Moi, je n’aimerais pas que Dieu dise de moi, de nous, comme dans la parabole : « Pauvres fous que vous êtes, vous n’avez pas compris ce qu’est la vraie richesse » !
Moi, j’aimerais que vous soyez tous riches, mais riche pour Dieu et pour les autres !

Et pour conclure, je voudrais vous dire ce qu’un grand homme chrétien, il s’appelait John Wesley, a dit à ses paroissiens, il y a 2 siècles :

« Gagnez autant que vous pouvez, économisez autant que vous pouvez, donnez autant que vous pouvez ! »

Amen !



Retour vers "libres opinions"
Retour vers "René Lamey"
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.